Prostitution et mariage forcé: le calvaire chinois des Nord-coréennes

03/11/16 à 09:51 - Mise à jour à 09:51

Source: Afp

Vivre l'oppression et les privations en Corée du Nord ou fuir en Chine au risque de finir esclave sexuelle. Telle est l'alternative glaçante pour de nombreuses Nord-Coréennes, raconte la militante Hyeonseo Lee, qui s'est enfuie voilà près de 20 ans.

Issue d'une "caste" relativement aisée au sein d'un des pays les plus hermétiques au monde, cette femme n'est pas l'archétype du transfuge nord-coréen. Car c'est la curiosité -non la nécessité- qui l'a poussée à faire défection en 1997.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires