Présidentielles françaises : Le Vif revient sur les secrets de campagne des grands scrutins de l'Histoire

11/01/17 à 08:30 - Mise à jour à 11:13

Source: Le Vif/l'express

A quelque cent jours du premier tour d'une élection qui marquera 2017, retour sur plusieurs mystères des scrutins présidentiels de ces dernières décennies. De la surprise François Mitterand au succès assombri de Nicolas Sarkozy.

Peu de chefs d'Etat dans le monde disposent d'autant de pouvoirs que leur homologue français, lequel est élu sur son seul nom - aux Etats-Unis, par exemple, le président est désigné par des grands électeurs. C'est une histoire que les Français aiment. La participation se situe autour de 80 %, et jusqu'à 85,85 % au second tour de l'élection de 1981. C'est peut-être une histoire en train de s'achever, un modèle qui a fait son temps, comme le serait un chef de l'Etat incapable, bien malgré lui, de solliciter un second mandat au terme de cinq années passées au sommet. Président, ce n'est plus ce que c'était : on en voit même d'anciens qui trébuchent au premier tour d'une simple primaire.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires