Présidentielle américaine : les candidats classés en fonction de leur fortune

25/08/15 à 10:41 - Mise à jour à 10:50

Source: Knack

Le quotidien américain The Wall Journal a tenté de déterminer la fortune des 12 candidats les plus susceptibles de remporter les élections présidentielles. Il a classé les candidats d'après leur fortune personnelle. Sans surprise, le milliardaire Donald Trump caracole en tête.

Présidentielle américaine : les candidats classés en fonction de leur fortune

Le plus pauvre à côté du plus riche: Scott Walker et Donald Trump lors du premier débat entre les candidats républicains. © Reuters

12) Scott Walker, le gouverneur républicain du Wisconsin bien placé dans les sondages avant le tsunami Trump, figure en queue du classement. C'est le seul candidat endetté. D'après le journal, il devrait des dizaines de milliers de dollars et paierait une dette sur sa carte de crédit à 30% d'intérêts. Il doit également rembourser des emprunts pour les études de ses enfants. Les dettes de Walker s'élèveraient à environ 243 000 dollars (plus de 215 000 euros).

11) Le sénateur républicain Marco Rubio se trouve bien au-dessus de zéro. Selon la moyenne des estimations du journal, il posséderait 443 509 dollars (390.000 euros), ce que le quotidien qualifie de "moins que la moyenne" pour un parlementaire national et de peu pour un candidat aux présidentielles.

10) En dixième position, on retrouve le démocrate et socialiste autoproclamé Bernie Sanders, sénateur pour le Vermont. Sa fortune est estimée à environ 330 000 dollars (290.000 euros). Ce chiffre semble moins élevé que la somme attribuée à Rubio, mais la limite inférieure de la moyenne estimée est plus faible pour Rubio que pour Sanders.

Bernie Sanders

Bernie Sanders © Belga

9) Le républicain libertarien Rand Paul possède une fortune estimée à 1,3 million de dollars (1,12 million d'euros). Paul, issu d'une famille aisée, travaille comme sénateur, mais aussi comme ophtalmologue.

8) Ted Cruz, sénateur républicain du Texas et favori du Tea Party, est le fils de parents cubains qui ont fait fortune dans l'industrie pétrolière. Sa fortune est estimée à 3 millions de dollars. D'après The Wall Street Journal, il est pourtant "loin d'être le sénateur le plus riche" du parlement.

Une maison de 3 millions

7) Mike Huckabee, l'ancien gouverneur républicain de l'Arkansas, se profile comme le candidat républicain pour les pauvres (et pour Israël). Le Wall Street Journal estime que sa fortune se situe entre 7 et 23 millions dollars, donc à 15 millions de dollars en moyenne (13 millions d'euros). Lorsqu'en 2008 il s'est présenté pour la première fois, il possédait "moins de 700 000 dollars". Depuis, il a gagné de l'argent comme orateur et en intervenant dans les médias. Il a acheté une maison de 3 millions de dollars.

6) Ben Carson, le neurochirurgien pensionné qui obtient de bons résultats dans les sondages pour les républicains, possède une fortune estimée entre 8 et 19,6 millions de dollars. Carson a travaillé pendant 29 ans comme neurochirurgien et a été le premier à réussir à séparer des jumeaux siamois. Il continue à donner cours et dispose d'un revenu supplémentaire grâce aux livres et aux conférences.

Ben Carson

Ben Carson © Reuters

5) Le républicain John Kasich, qui possède entre 9 et 22 millions de dollars, se trouve à peu près au même niveau que Carson et Huckabee. Longtemps parlementaire, Kasich est actuellement gouverneur de l'Ohio.

Livres, conférences, investissements

4) Hillary Clinton est la démocrate la plus fortunée. Sa propre fortune est estimée à 15,3 millions de dollars (13,5 millions d'euros). Si on additionne sa fortune à celle de son mari, on arrive à 55 millions de dollars. Elle tire ses revenus de livres, d'investissements et surtout de conférences très chères.

Contrairement à son rival démocrate Sanders, la plus grande partie de la campagne de Clinton est financée par des dons importants. Pour Sanders, ce pourcentage s'élève à 69% (d'un total qui s'élève aujourd'hui à 16,4 millions de dollars) et provient de petits dons. Pour Hillary, seuls 17% (47,5 millions de dollars de dons) de sa campagne est financée par de petits dons.

3) La fortune de Jeb Bush est estimée à 20,5 millions de dollars. Lorsqu'en 2007, après deux mandats, il a démissionné en tant que gouverneur républicain de Floride, sa fortune était estimée à 1,3 million de dollars. Entre-temps, il possède une résidence secondaire qui vaut plus que cette somme. Il a donné des conférences et a travaillé comme consultant, notamment pour Lehman Brothers.

2) Carly Fiorina, l'ancienne CEO d'Hewlett-Packard, possède une fortune de 59 millions de dollars (avec son époux, mais cette somme provient en grande partie de ses revenus à elle). Elle a été licenciée en 2005 après la fusion de HP et Compaq. Fiorina n'a pas atteint la finale du premier débat républicain, mais depuis elle monte dans les sondages.

Carly Fiorina

Carly Fiorina © Reuters

1) Tout à fait hors catégorie on trouve Donald Trump. Le Wall Street Journal estime que sa fortune oscille entre 2,9 milliards et 10 milliards de dollars. Trump lui-même parle de 10 milliards.

Jusqu'à présent, Trump a payé 95% de sa campagne. Il a nettement moins dépensé que ses rivaux proches, mais si cela s'avérait nécessaire, il serait prêt à dépenser 1 milliard de sa propre fortune. Bizarrement, Trump est très économe. Il a dépensé 1,8 million de dollars, ce qui n'est même pas un dixième de ce qu'Hillary Clinton a dépensé et environ un tiers de la somme que Sanders a consacré à sa campagne.

Nos partenaires