Présentation mercredi d'une proposition provisoire tenant compte de l'avis des créanciers

07/07/15 à 17:18 - Mise à jour à 21:02

Source: Belga

Le gouvernement grec présentera mercredi un texte de synthèse provisoire, en vue de faire progresser les négociations sur le financement de la Grèce, qui tiendra compte des "propositions des institutions", des "résultats du référendum", et de la position commune des partis politiques grecs définie lundi, a annoncé mardi une source gouvernementale.

Présentation mercredi d'une proposition provisoire tenant compte de l'avis des créanciers

© AFP

Cette proposition de "terrain d'entente en vue d'un accord viable", selon cette source grecque, sera faite à l'occasion de la conférence téléphonique des ministres des Finances de la zone euro (Eurogroupe) prévue pour mercredi, au lendemain d'une rencontre de ces ministres à Bruxelles où la Grèce et ses créanciers UE et FMI ont repris contact après le référendum de dimanche. "Cet arrangement va jusqu'à la fin du mois, afin de préparer pendant ce temps "le grand accord viable"".

Alexis Tsipras, le Premier ministre grec, les dirigeants français et allemand François Hollande et Angela Merkel, et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker ont discuté ensemble de "la feuille de route pour arriver à un résultat", assure cette source gouvernementale.

Les discussions ont repris mardi après le non dimanche, à plus de 61%, des Grecs aux précédentes propositions des créanciers, tandis qu'une partie de ces créanciers, excédés, n'hésitent plus à évoquer ouvertement la possibilité d'une sortie de la Grèce de la zone euro.

Entretien téléphonique entre Obama et Merkel sur la Grèce

Le président des Etats-Unis Barack Obama s'est entretenu mardi par téléphone avec la chancelière allemande Angela Merkel avant un entretien avec le Premier ministre grec Alexis Tsipras, a annoncé la Maison Blanche.

"Nous continuons à encourager l'ensemble des parties à participer de manière constructive aux discussions", a déclaré Josh Earnest, porte-parole de l'exécutif américain, appelant une nouvelle fois à un compromis.

Peu avant, l'agence de presse grecque Ana (semi-officielle) avait indiqué que M. Obama avait discuté mardi après-midi avec M. Tsipras. Selon cette source, le président américain a souhaité une issue heureuse aux négociations entre le Premier ministre grec et ses partenaires européens.

La Maison Blanche avait appelé lundi les dirigeants de l'Union européenne et ceux de la Grèce à trouver un compromis afin de permettre à cette dernière de rester dans la zone euro, au lendemain de la victoire du "non" au référendum grec.

Le président américain s'était également entretenu lundi avec son homologue français François Hollande sur la Grèce, avait indiqué la Maison Blanche.

Les deux chefs d'Etat avaient évoqué "l'importance de trouver la voie à suivre pour permettre à la Grèce de reprendre les réformes et de retourner vers la croissance (...) à l'intérieur de la zone euro", reconnaissant toutefois "que cela va nécessiter des compromis difficiles de tous les côtés", avait ajouté l'exécutif américain.

Lire aussi: Grèce: Tsakalotos ne satisfait pas aux exigences de crédibilité de la zone euro

En savoir plus sur:

Nos partenaires