Près de 45.000 migrants ont risqué leur vie en 2013 en Méditerranée

28/01/14 à 15:50 - Mise à jour à 15:50

Source: Le Vif

Près de 45.000 migrants ont risqué leur vie en 2013 en mer Méditerranée pour rejoindre les rives italiennes et maltaises, selon un bilan publié mardi à Genève par l'Organisation internationale des Migrations.

Près de 45.000 migrants ont risqué leur vie en 2013 en Méditerranée

© Reuters

"Ce nombre est le plus élevé depuis 2008, si l'on exclut l'année 2011, celle de la crise libyenne", a indiqué un porte-parole de l'OIM.
Environ 42.900 migrants clandestins sont arrivés en Italie et 2.800 à Malte. Parmi ceux qui sont arrivés en Italie, 5.400 étaient des femmes et 8.300 des mineurs, dont 5.200 étaient non accompagnés. La plupart des migrants (14.700) sont arrivés à Lampedusa et le long de la côte, près de Syracuse (14.300).

"Les chiffres de migration vers l'Italie montrent qu'il y a de plus en plus de gens qui fuient la guerre et des régimes oppressifs", a indiqué José Angel Oropoza, directeur du bureau de coordination de l'OIM pour la Méditerranée.

La plupart des migrants sont venus de Syrie, d'Érythrée et de Somalie. Selon le responsable de l'OIM, "tous ont été forcés de quitter leur pays, et ont le droit de recevoir la protection du droit italien". Les arrivées se poursuivent depuis le début de l'année 2014.
Le 24 janvier, 204 migrants ont été secourus par un navire italien, près de Syracuse.

Au cours des 20 dernières années, quelque 20.000 personnes ont perdu la vie en tentant de rejoindre les côtes italiennes. En 2013, il y a eu 700 morts, contre 2.300 en 2011.

Nos partenaires