Près de 200 otages libérés par Boko Haram dans le nord-est du Nigeria

25/01/15 à 09:40 - Mise à jour à 09:40

Source: Belga

Le groupe islamiste Boko Haram a libéré près de 200 otages, des femmes pour la plupart, qu'il avait enlevés dans un village de l'Etat de Yobe dans le nord-est du Nigéria, ont annoncé samedi un responsable local et une source militaire.

Au total, 192 personnes ont été libérées vendredi dans deux enclaves islamistes, où elles étaient détenues depuis le raid de Boko Haram le 6 janvier sur Katarko à 20 kilomètres de la capitale régionale de Damaturu.

Ce jour-là, 218 femmes et enfants avaient été enlevés.

"Boko Haram a libéré 192 de nos femmes enlevées plus tôt ce mois-ci", a annoncé Goni Mari, un chef de communauté de Katarko, joint depuis Damaturu. "Ils les ont amenées en deux fois dans quatre camions et les ont laissées dans le village de Girbuwa, à 8 kilomètres de Damaturu, d'où nous les avons conduites vers la ville et remises entre les mains du gouvernement", a-t-il ajouté.

Le raid sur Katarko avait été mené par des dizaines de militants armés de Boko Haram, qui ont tué 25 hommes et brûlé des habitations et des magasins avant d'enlever les femmes et les enfants.

Un officier de l'armée a confirmé la libération des otages.

En savoir plus sur:

Nos partenaires