Près d'une moitié des Français se disent prêts à voter pour des candidats d'extrême droite ou d'extrême gauche

21/04/17 à 07:20 - Mise à jour à 07:24

Source: Le Vif/l'express

C'est le signe d'une défiance à l'égard des partis traditionnels. Dont pourrait paradoxalement profiter un postulant centriste. Dans une France divisée.

Où va la France ? Quel fléau frappe donc la patrie des droits de l'homme ? A quelques jours du premier tour de l'élection présidentielle, près de la moitié de ses électeurs, au vu des enquêtes d'opinion, promettent leur vote à des candidats aux extrêmes de l'échiquier politique. Du jamais-vu. Pourquoi un tel basculement ? Annonce-t-il une révolution au palais de l'Elysée ?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires