Première visite en Syrie du nouveau chef des opérations humanitaires de l'ONU

16/08/15 à 14:55 - Mise à jour à 14:54

Source: Belga

Le nouveau patron des opérations humanitaires de l'ONU, Stephen O'Brien, s'est entretenu dimanche à Damas avec le chef de la diplomatie Walid Mouallem des besoins humanitaires de la Syrie, à l'occasion de sa première visite dans le pays en guerre.

Première visite en Syrie du nouveau chef des opérations humanitaires de l'ONU

© Belga

Arrivé samedi en Syrie, M. O'Brien a affirmé que sa visite visait à "évaluer les besoins du peuple syrien afin de lui offrir de l'aide humanitaire", selon la traduction en arabe de l'agence officielle syrienne Sana.

"Nous sommes prêts à coopérer avec le gouvernement syrien", a-t-il ajouté durant son entretien avec M. Mouallem. M. O'Brien avait souligné samedi sur Twitter l'engagement des Nations unies à poursuivre leur "soutien aux efforts humanitaires en Syrie", pays qui compte au moins 7,6 millions de déplacés sur son territoire et 422.000 civils assiégés par les belligérants, selon l'ONU.

M. O'Brien, qui a succédé en mai à Valérie Amos, s'est rendu brièvement samedi à Homs (centre), troisième ville du pays ravagée par les combats. "Au-delà de la destruction des immeubles, il y a la destruction des vies", a-t-il tweeté en postant une photo de lui entouré de responsables syriens avec, en arrière-plan des bâtiments dévastés. "La Syrie a besoin de paix", a-t-il ajouté.

Selon des déclarations rapportées par Sana, le responsable a affiché sa détermination à éviter toute politisation du dossier humanitaire en Syrie, où le conflit entre régime, rebelles, jihadistes et Kurdes a fait plus de 240.000 morts en quatre ans, selon une ONG.

Plus de quatre millions Syriens ont fui les combats depuis 2011.

En savoir plus sur:

Nos partenaires