Poutine répond aux sanctions par des menaces énergétiques

30/04/14 à 07:36 - Mise à jour à 07:36

Source: Le Vif

Le président russe Vladimir Poutine a averti mardi que les nouvelles sanctions américaines et européennes pourraient affecter les entreprises énergétiques occidentales en Russie, démentant de plus la présence de forces russes dans l'Est de l'Ukraine.

Poutine répond aux sanctions par des menaces énergétiques

© Image Globe

"Si cela continue, nous allons bien entendu devoir penser comment (les sociétés étrangères) travaillent dans la Fédération russe, notamment dans des secteurs clefs de l'économie russe comme l'énergie", a ajouté M. Poutine, assurant qu'il n'y avait "ni formateurs russes, ni unités spéciales, ni troupes" russes en Ukraine.

Lors d'une allocution télévisée, le numéro un russe a également dit espérer la libération prochaine des observateurs de l'OSCE (l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe), retenus par des militants pro-russes en Ukraine. J'espère que ce conflit sera résolu et qu'ils seront capables de quitter librement le territoire", a encore dit M. Poutine. "Ceux qui sont impliqués devrait tirer les conclusions de ce qui s'est passé", a ajouté M. Poutine.

"Si le gouvernement, ou ceux qui dorénavant s'appellent le gouvernement, ont invité des sortes d'observateurs... alors (ces observateurs) devraient avoir compris qu'ils entraient dans une zone de conflit, la région d'un pays qui ne reconnaît pas la légitimité des autorités", a-t-il dit. "Ils auraient dû y avoir pensé auparavant, et se mettre d'accord (sur la mission) avec les personnes qui contrôlent ce territoire".

En savoir plus sur:

Nos partenaires