Poutine accélère la livraison des missiles S-400 à Erdogan

04/04/18 à 09:43 - Mise à jour à 09:43

Source: Afp

La livraison de missiles S-400 commandés par la Turquie à la Russie devrait intervenir en juillet 2019, a indiqué un responsable turc, après que le président russe eut annoncé l'accélération de la mise en oeuvre de ce contrat.

Poutine accélère la livraison des missiles S-400 à Erdogan

Erdogan et Poutine le 3 avril 2018 à Ankara © Reuters

"Nous avons avancé à juillet 2019 la date de livraison dans le contrat signé avec la Russie pour l'acquisition des S-400", a écrit tard mardi sur Twitter le sous-secrétaire turc aux Industries de Défense, Ismail Demir.

Le conseiller du Kremlin pour la coopération technique et militaire, Vladimir Kojine, avait indiqué en décembre que la livraison de ces système de défense anti-aérienne à Ankara commencerait "probablement, vers fin 2019 début 2020".

Mais le président russe Vladimir Poutine a affirmé mardi à Ankara que son pays allait "accélérer" cette livraison.

"Nous avons discuté la réalisation du contrat pour la livraison des S-400. Et nous avons pris la décision d'accélérer la livraison de ces systèmes de défense", a déclaré le chef de l'Etat russe lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan.

M. Erdogan a défendu la décision de son pays d'acquérir ces missiles, qui a suscité réserves et critiques parmi les alliés de la Turquie au sein de l'Otan en raison de son incompatibilité avec les systèmes de défense de l'Alliance.

"A propos des S-400, c'est une décision qui appartient à la Turquie (...) Nous avons conclu un accord au sujet des S-400, nous avons fermé ce dossier, c'est une affaire terminée", a-t-il dit.

M. Erdogan avait annoncé en septembre que Moscou et Ankara avaient signé un contrat pour l'achat de ces systèmes. Cette annonce avait été perçue comme une manifestation de mauvaise humeur de la part du président turc, sur fond de graves tensions avec plusieurs dirigeants européens et les Etats-Unis.

Nos partenaires