Pourquoi Donald Trump est-il élu président alors qu'Hillary Clinton compte plus de voix ?

09/11/16 à 16:04 - Mise à jour à 16:04

Source: Knack

Donald Trump sera le prochain président des États-Unis. Pourtant, Hillary Clinton a remporté un peu plus de voix au niveau national. Ce n'est que la cinquième fois de l'histoire qu'un tel scénario se produit.

Pourquoi Donald Trump est-il élu président alors qu'Hillary Clinton compte plus de voix ?

Hillary Clinton © REUTERS

Quelques heures après la fermeture des derniers bureaux de vote, on compte toujours les voix, même s'il est certain que Donald Trump sera le prochain président des États-Unis. Selon les derniers chiffres, l'écart est d'à peine 130 000 voix, soit 0,1% du public électoral. Clinton doit sa défaite au système électoral.

Dans la plupart des états, c'est en effet le principe du "winner takes all" qui prévaut : celui qui obtient le plus de voix dans un état se voit attribuer tous les Grands Électeurs de cet état. Ces Grands Électeurs font partie du Collège électoral composé de 538 membres, qui désigne le président. Le but des candidats à la présidentielle n'est donc pas de remporter un maximum de voix, mais de rallier au moins 270 Grands Électeurs.

Ce système permet à un candidat de remporter un nombre élevé de voix sans obtenir les Grands Électeurs. Exceptionnellement, il arrive que la présidence n'aille pas au candidat qui obtient le plus de voix. C'est arrivé à Al Gore par exemple, qui a lutté durement contre George W. Bush, et qui a dû concéder sa défaite après un imbroglio juridique sur les voix de Floride. Avant cela, il faut remonter à 1888, quand Benjamin Harrison est devenu président sans une majorité de voix. Ce scénario s'est également déroulé en 1876 (Rutherford B. Hayes) et en 1824 (John Quincy Adams).

Il est donc probable que Donald Trump ne soit pas le candidat le plus populaire. Alors qu'environ 92% des voix sont comptés, CNN donne une légère, mais inutile, avance de 59.177.000 voix à Hillary Clinton contre 59.041.000 pour le nouveau président élu. Au Collège électoral, la victoire de Trump est plus nette : 289 électeurs contre 218, même s'il reste 30 électeurs à désigner définitivement. (SK)

Nos partenaires