Pour Leterme, le Proche-Orient ne connaîtra la paix que via des négociations

05/09/11 à 16:24 - Mise à jour à 16:24

Source: Le Vif

Lors de sa rencontre avec son homologue israélien à Jérusalem, le Premier ministre Yves Leterme a déclaré que l'Etat d'Israël et le Proche-Orient ne connaîtront de paix durable que par la négociation.

Pour Leterme, le Proche-Orient ne connaîtra la paix que via des négociations

© Reuters

Yves Leterme estime des négociations sont nécessaires en préambule à tout processus de paix. Benjamin Netanyahu s'est dit prêt à entamer sans préavis, et sans conditions, de telles négociations. Le Premier ministre israélien a, entre autres, affirmé : "Je suis disposé à les commencer immédiatement, ici, à Ramallah ou à Bruxelles".

Durant une demi-heure, Leterme et Netanyahu se sont donc entretenus avant d'entamer un repas de travail. Une série de dossiers bilatéraux furent abordés au cours de cette rencontre qui visait aussi l'amélioration des relations économiques entre les deux pays.

Les deux hommes ont également évoqué le processus de paix, ainsi que la volonté des Palestiniens d'être reconnus par les Nations unies. Une initiative qui, loin de favoriser la paix dans la région, ne fera que la compliquer, selon Netanyahu. Celui-ci a plutôt soutenu l'idée d'une ouverture de négociations sans condition. "Cela fait deux ans et demi que je suis prêt, mais les Palestiniens évitent depuis deux ans et demi ces négociations, et c'est une erreur", a-t-il encore déclaré.

Quant au Premier ministre belge, il a également jugé que seule la négociation permettra d'aboutir à la paix. En plus d'avoir engagé les deux parties à faire preuve de compréhension mutuelle, Yves Leterme a considéré que des jours et des semaines importantes venaient de commencer pour le processus de paix.

Enfin, il a rappelé qu'Israël avait tout à gagner d'une montée en puissance de la démocratie et de la tolérance chez ses voisins immédiats.

Levif.be, avec Belga

Nos partenaires