Plus il y a d'armes, plus il y a d'homicides!

13/09/13 à 07:00 - Mise à jour à 07:00

Source: Le Vif

Plus le nombre de propriétaires d'armes est élevé dans un Etat américain, plus le taux d'homicides y est élevé, affirme jeudi une étude américaine.

Plus il y a d'armes, plus il y a d'homicides!

© Reuters

L'étude dirigée par Michael Siegel, chercheur de la Boston University School of Public Health, met au jour une "corrélation solide" entre le taux estimé de détention d'armes dans un Etat et le nombre des homicides par balles qui y est commis. "Quand le taux de détention d'armes augmente de 1%, le taux d'homicides augmente de 0,9%", conclut l'étude réalisée en réponse à une affirmation du lobby américain des armes, la National Rifle Association (NRA), selon qui la possession d'une arme n'entraîne pas d'augmentation de la violence, voire la fait baisser.

Pour ce travail publié dans la revue American Journal of Public Health, le chercheur a étudié les chiffres estimés, sur 30 ans (1981-2010), du nombre de propriétaires d'armes et des homicides par balles dans chaque Etat. Le chercheur reconnaît toutefois n'avoir pas étudié le contexte des chiffres et qu'il est "théoriquement possible que des gens achètent plus d'armes s'ils vivent dans des Etats où les homicides par balles sont plus nombreux".

Après le massacre commis dans une école de Newtown, dans le Connecticut, en décembre 2012, où 20 enfants et six adultes avaient été tués par un jeune homme lourdement armé, "de nombreux Etats étudient une législation possible" pour lutter contre la violence par armes à feu, rappelle le chercheur selon qui son étude "suggère que des mesures permettant de faire baisser le nombre de détenteurs d'armes feront baisser les taux d'homicides par balles".

Selon l'étude, le taux de détention d'armes dans le pays va de 25,8 % à Hawaï à 76,8% dans le Mississippi, avec une moyenne de 57,7%. Selon le FBI, un peu plus de 8.500 personnes ont été tuées par balles en 2011, un chiffre en baisse. Jusqu'à 300 millions d'armes à feu sont en circulation aux Etats-Unis, soit presque une par habitant.

Nos partenaires