Plus de 50 migrants meurent en Méditerranée

11/07/12 à 12:01 - Mise à jour à 12:01

Source: Le Vif

Plus de 50 migrants meurent en Méditerranée. Il avaient embarqué depuis la Libye sur un bateau pneumatique et tentaient de se rendre en Italie.

Plus de 50 migrants meurent en Méditerranée

© Reuters

Cinquante-quatre migrants, en majorité venus d'Erythrée, sont morts de déshydratation en tentant de se rendre en Italie depuis la Libye. Seule une personne a survécu, selon ce qu'a rapporté ce mercredi le haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), Alexander Aleinikoff, citant le seul survivant du drame.

Cinquante-cinq personnes avaient embarqué fin juin à Tripoli et toutes, à l'exception d'une seule, ont péri dans cette odyssée qui a duré 15 jours. Le seul rescapé, un Erythréen, a été trouvé par des pêcheurs tunisiens et a été hospitalisé à Zarzis, en Tunisie, où un représentant du HCR a recueilli son témoignage.

Le survivant a été retrouvé accroché à la carcasse du bateau et à un jerrycan. Les migrants avaient atteint une côte italienne en une journée, mais le vent les avait renvoyés en haute mer et leur bateau a commencé à perdre de l'air.

Selon le témoignage du survivant, il n'y avait pas d'eau sur le bateau et les passagers seraient morts de soif l'un après l'autre. Beaucoup ont bu de l'eau de mer. "Je lance un appel à tous les commandants des bateaux qui voyagent dans la Méditerranéenne. Ils doivent faire le possible pour aider les migrants qui ont besoin de secours", affirme le haut-commissariat de l'ONU.

Un bateau transportant cinquante Erythréens et Somaliens a été intercepté lundi par la marine maltaise, mais les migrants ont refusé toute assistance et ont décidé de continuer vers l'Italie, précise le HCR.

Depuis le début de l'année, environ 1 000 migrants sont arrivés à Malte. Selon la section italienne du HCR, 170 personnes sont mortes ou ont été portées disparues en essayant de rejoindre l'Europe cette année.

Le Vif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires