Plus de 2.000 migrants entrés lundi en Hongrie, un record

25/08/15 à 14:58 - Mise à jour à 14:58

Source: Belga

Un nombre record de plus de 2.000 migrants ont traversé dans la journée de lundi la frontière serbe pour entrer en Hongrie, pays de l'Union européenne (UE), a annoncé la police hongroise.

Plus de 2.000 migrants entrés lundi en Hongrie, un record

© Reuters

Au total, 2.093 migrants, le nombre le plus élevé enregistré en une seule journée, ont traversé la frontière serbo-hongroise près du village hongrois de Roszke, a indiqué la police mardi dans un communiqué. Cette arrivée massive intervient quelques jours avant l'achèvement, prévu le 31 août, d'une barrière destinée à empêcher l'entrée des migrants en Hongrie. Ces migrants font partie d'une vague de quelque 7.000 personnes tentant de passer en Europe occidentale et dont le voyage a été bloqué la semaine dernière quand la Macédoine a déclaré l'état d'urgence et fermé ses frontières, après avoir été submergée par l'afflux de réfugiés. "Nous avons été stoppés en Macédoine pendant deux jours. Les émeutes étaient terribles, la police a eu recours aux armes et aux gaz lacrymogènes", a affirmé un ingénieur informatique irakien de 29 ans. "J'ai vu une vieille femme être battue, on lui a pris son argent et ses papiers", a ajouté le jeune homme qui a fui sa ville de Mossoul pour échapper aux djihadistes du groupe État islamique. La crise des réfugiés est la plus grave qu'ait eu à affronter l'Europe depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. La Hongrie a enregistré l'arrivée de plus de 100.000 demandeurs d'asile depuis le début de l'année, plus du double du total de 2014. En 2012 seulement 2.000 migrants étaient arrivés dans le pays. Le nombre de demandeurs d'asile a rapidement gonflé et près de 1.500 personnes arrivent chaque jour en août, après l'annonce par le gouvernement conservateur de la construction de la barrière le long de la frontière méridionale avec la Serbie. Ces migrants sont entrés en Hongrie en longeant la voie ferrée transfrontalière, près du village de Roszke au sud de la Hongrie, l'une des seules parties de la frontière avec la Serbie qui n'est pas encore bloquée par la barrière en grillage métallique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires