Plongée au coeur de la "jungle de l'enfer" de Dunkerque

08/01/16 à 14:39 - Mise à jour à 14:43

Source: Knack

Le camp de migrants de Calais a été rebaptisé la "jungle". Celui de Dunkerque a écopé du doux nom de "jungle de l'enfer". L'endroit où la boue froide et la galle éteignent les dernières lueurs d'espoir. Pourtant, comme à Calais, les 3 000 migrants du camp de Dunkerque ne veulent qu'une seule chose : Londres. Reportage.

Le camp de tentes dans la ville française de Dunkerque, non loin de la frontière belge, n'est qu'un triste ramassis de clichés sinistres. On s'y enfonce jusqu'aux chevilles dans la boue, les rats pullulent et l'eau des flaques a une étrange teinte rouge. Lorsqu'il pleut, tout est inondé et les gens souffrent d'infections respiratoires et de la galle.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires