Plaidoyer de Charles Michel en faveur de plus d'investissements en Europe

09/09/16 à 19:31 - Mise à jour à 19:36

Source: Belga

Le Premier ministre belge Charles Michel a rompu une lance en faveur d'une intensification des investissements en Europe au cours d'un entretien à Berlin avec la chancelière allemande Angela Merkel. "Nous restons sérieux sur le plan budgétaire mais cela ne peut être un argument pour ne pas investir", a-t-il défendu.

Plaidoyer de Charles Michel en faveur de plus d'investissements en Europe

Angela Merkel et Charles Michel © BELGA

"J'ai plaidé pour des choix stratégiques en faveur d'investissements visant à soutenir la relance économique. Celui qui investit trop peu prend le risque de s'appauvrir à terme", a commenté M. Michel dont la rentrée politique a été marquée par l'intention de proposer en Belgique un pacte national en faveur de l'investissement.

Le Premier ministre se dit "optimiste" à l'idée de voir cette volonté d'aller de l'avant en matière d'investissements se matérialiser également au niveau européen, tout en rencontrant les objectifs stricts du cadre budgétaire dans lequel sont invités à évoluer les pays de la zone euro. L'Allemagne d'Angela Merkel est particulièrement attentive au respect de ce cadre. "Mais il ne faut pas opposer investissements et gestion budgétaire rigoureuse", a indiqué M. Michel.

En Belgique, il est de plus en plus question d'un report de l'objectif d'un équilibre budgétaire en 2018 auquel elle s'est astreinte. Le sérieux budgétaire continuera d'animer la Belgique, a assuré le Premier ministre. "L'orthodoxie budgétaire reste primordiale. Nous visons l'équilibre à terme et la situation doit s'améliorer chaque année, bien que ce ne soit pas évident pour le moment", a précisé M. Michel.

Nos partenaires