Philippines: toujours sans nouvelles de quelque 70 Belges

14/11/13 à 18:54 - Mise à jour à 18:54

Source: Le Vif

De nouveaux contacts sont établis chaque jour avec des Belges présents aux Philippines, mais le pays reste sans nouvelles "de quelque 70 Belges" sur place, alors que des contacts ont été pris avec une vingtaine d'autres ne séjournant pas dans la zone touchée par le typhon Haiyan, a indiqué jeudi à la Chambre le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders.

Philippines: toujours sans nouvelles de quelque 70 Belges

© Image Globe

Selon le ministre, "une quinzaine de compatriotes sont censés se trouver à Leyte (province fortement touchée par le séisme)". Faisant état des efforts déployés pour tenter d'entrer en contact avec eux, il a précisé qu'un consul se trouvait sur place avec à sa disposition un téléphone satellite.

"Je confirme que nous sommes très inquiets en ce qui concerne l'absence de nouvelles d'un certain nombre de Belges. J'espère que nous ne connaîtrons pas de situations plus dramatiques dans les heures et les jours qui viennent mais, pour l'instant, nous ne pouvons rien prévoir", a dit Didier Reynders, interrogé par des députés qui se sont par ailleurs félicités du déploiement rapide par la Belgique de B-FAST dans la zone sinistrée.

Selon les dernières informations, l'équipe de secouristes du dispositif gouvernemental B-Fast a finalement pu atteindre la zone sinistrée autour de la ville de Tacloban (dans la province de Leyte), aux Philippines, et y acheminer tout le personnel et le matériel d'urgence. L'équipe peut à présent commencer à installer un hôpital de campagne et un dispositif d'assainissement de l'eau.

Concernant la politique du climat qui concerne la catastrophe aux Philippines, M. Reynders a indiqué que la Belgique, au-delà des dissensions internes relevées par les députés, continuait à plaider au niveau européen en faveur d'une mise à disposition de financements pour les pays les plus pauvres.

Il a également défendu l'idée d'un "cadre de solidarité" belge et européen en faveur des organisations caritatives.

Enfin, la Belgique mettra à l'ordre du jour du prochain Conseil 'Affaires étrangères' la création d'un EU-Fast inspiré du B-Fast, un projet envisagé de longue date.

En savoir plus sur:

Nos partenaires