Percée de l'extrême droite en Allemagne : "Tous les partis démocratiques ont perdu"

05/09/16 à 13:41 - Mise à jour à 13:40

Source: Belga

"Tous les partis démocratiques ont perdu", a réagi lundi l'ambassadeur d'Allemagne en Belgique, Rüdiger Lüdeking, après la percée du parti populiste AfD aux élections régionales allemandes. Le groupe anti-migrants "joue avec les peurs de la population", selon lui.

Percée de l'extrême droite en Allemagne : "Tous les partis démocratiques ont perdu"

© Belga

Le parti Alternative für Deutschland (alternative pour l'Allemagne) a récolté dimanche pas moins de 20,8% des voix dans le Mecklembourg-Poméranie occidentale, région d'ex-RDA communiste, qui renouvelait son parlement régional. Il s'est imposé à la deuxième place derrière les sociaux-démocrates du SPD (30,6%), mais devant la CDU de la chancelière Angela Merkel (19%), une première.

Le résultat ne sont pas emblématiques de l'ensemble de l'Allemagne, a jugé M. Lüdeking lors d'un point presse à Bruxelles, à un an des élections législatives. "Les partis politiques (démocratiques) doivent désormais se pencher sur cette difficulté", a poursuivi l'ambassadeur.

L'intégration des réfugiés est devenue l'enjeu central de l'élection régionale, l'Allemagne ayant accueilli près d'un million de demandeurs d'asile en 2015. Menant une politique d'ouverture sous le slogan "Wir schaffen das" (nous y parviendrons), la chancelière allemande Angela Merkel tente depuis un an de convaincre que le défi peut être relevé.

"L'Allemagne a relevé de plus grands défis par le passé", a invoqué Rüdiger Lüdeking, citant notamment la réunification allemande. L'intégration de l'ex-Allemagne de l'Est a certes pris du temps, mais le résultat est aujourd'hui satisfaisant, selon lui.

S'assurer d'une politique migratoire européenne solidaire dans une Union européenne forte est à préconiser, rappelle-t-il, tout comme le règlement du conflit syrien.

Nos partenaires