Pays-Bas : menace de fusillade à Leiden, les écoles secondaires fermées

22/04/13 à 07:59 - Mise à jour à 07:59

Source: Le Vif

Toutes les écoles secondaires de la ville de Leiden, aux Pays-Bas, sont fermées ce lundi en raison d'une menace grave. La police y a reçu un message faisait état d'une possible fusillade, sous peu, dans une école de la commune de Leiden.

Pays-Bas : menace de fusillade à Leiden, les écoles secondaires fermées

© Thinkstock

"Ce matin, la police garde les entrées des écoles secondaires de Leiden", a indiqué la télévision publique NOS sur son site internet, ajoutant que les agents de police étaient présents "par précaution".
La police, en collaboration avec le parquet, la municipalité et les directeurs d'école, avait décidé dimanche soir de fermer les écoles secondaires de la petite ville universitaire, une vingtaine au total, après la publication sur un forum d'une menace "sérieuse" de fusillade, selon le maire de la ville, cité par les médias.

Publié sur le site américain 4chan.org, le message, en anglais, assure "demain, je tirerai sur mon professeur, et sur autant d'étudiants que possible". "C'est une école dans une ville néerlandaise appelée Leiden, et j'utiliserai un Colt Defender de 9 mm", poursuit l'auteur du message, assurant utiliser un intermédiaire pour que la police ne puisse retrouver sa trace.

La police néerlandaise aurait été informée par la police suisse, et des contacts ont été pris avec le FBI, le message ayant été publié sur un site internet américain, ajoute la NOS, qui a interrogé le bourgmestre de Leiden, Henri Lenferink. L'auteur du message n'avait pas encore été identifié vers 10H30.

Les écoles primaires sont-elles restées ouvertes, même si certaines ont décidé de ne pas laisser les enfants jouer dehors. Certains parents ont décidé de garder leurs enfants à la maison pour la journée, décision que les établissements scolaires leur ont laissé.

Les directeurs d'école tiendront une nouvelle réunion lundi au cours de la journée afin de décider si les écoles resteront fermées mardi ou rouvriront leurs portes.

Une précédente menace avait été postée en 2009 par un jeune homme de 18 ans, qui menaçait d'ouvrir le feu dans une école de Breda dans le sud des Pays-Bas, sur le même site internet. Le jeune homme avait été arrêté rapidement et avait assuré qu'il s'agissait d'une "blague".

Le 9 avril 2011, un homme avait ouvert le feu dans un centre commercial d'Alphen aan den Rijn, dans l'ouest, qui avait fait six morts et onze blessés. L'homme s'était ensuite suicidé.

En savoir plus sur:

Nos partenaires