Pays-Bas et Belgique assouplissent l'asile pour les homosexuels ougandais

25/02/14 à 14:47 - Mise à jour à 14:47

Source: Le Vif

La situation déjà précaire des homosexuels en Ouganda s'est encore aggravée hier avec l'entrée en vigueur de nouvelles lois. Les Pays-Bas sont prêts à accueillir les homosexuels ougandais. En Belgique il existe une chance réelle que la procédure d'asile se conclut de manière favorable.

Pays-Bas et Belgique assouplissent l'asile pour les homosexuels ougandais

© Reuters

La nouvelle loi réprimant plus encore l'homosexualité en Ouganda est jugée "draconienne" par les Pays-Bas, qui ont décidé d'assouplir leur politique d'asile à l'égard de cette catégorie de demandeurs. Le gouvernement néerlandais a également pris lundi d'autres mesures, comme la suppression de l'aide au gouvernement ougandais. Le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Frans Timmermans, s'est déclaré "extrêmement déçu" de la décision du président ougandais Museveni, et souhaite que des mesures soient prises au niveau international.

En Belgique, le Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides condamne également la loi ougandaise. "Le fait que cette loi ait été approuvée est très grave", a indiqué sa porte-parole Tine Van Valckenborgh. Le CGRA va examiner les demandes d'asiles d'homosexuels ougandais comme les autres demandes d'asile. "Nous traitons chaque demande d'asile à part, entre autres sur base de la crédibilité, et nous l'examinons au regard de la situation dans le pays d'origine. Nous tenons donc compte de la situation en Ouganda", explique-t-elle. Depuis 2010, une vingtaine d'ougandais demandent l'asile en Belgique. La moitié d'entre eux parce qu'ils sont homosexuels.

Nos partenaires