Patrick Pelloux, le survivant

20/05/16 à 13:25 - Mise à jour à 13:23

Source: Le Vif/l'express

" A demi-mort " depuis les attentats de Charlie Hebdo, dans lequel il a perdu ses amis, le médecin urgentiste et ex-chroniqueur Patrick Pelloux s'efforce de rester debout. Les cauchemars restent son lot quotidien. Mais il ne faut pas s'inquiéter, dit-il : ces attentats sont le dernier soubresaut du radicalisme religieux. " Le XXIe siècle sera culturel, et non pas religieux ", assure celui qui a été nommé docteur honoris causa de l'ULB ce 19 mai. Et c'est ainsi que le monde s'en sortira.

Vous voilà docteur honoris causa en plus d'être urgentiste. Etes-vous sensible aux honneurs ?

Je suis très heureux et flatté. Les honneurs, je ne les prends jamais pour moi mais pour ce que je représente. Et puis, c'est important d'être honoré à Bruxelles, capitale de l'Europe, à l'heure où l'Europe doute.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires