Park Geun-Hye, de la présidence de la Corée du Sud à l'incarcération

10/08/17 à 13:14 - Mise à jour à 13:14
Du LeVif/l'Express du 04/08/17

Destituée en mars dernier, l'ex-présidente de la Corée du Sud gouvernait le pays sous l'emprise d'un gourou. Comme son père avant elle...

Durant les auditions, au tribunal, elle griffonne de petits dessins, les efface, et fabrique de petites boules avec les résidus de gomme. Le soir, lorsqu'elle retourne dans sa cellule 503, au centre de détention de Uiwang, dans la banlieue de Séoul, elle s'assoit, face au mur, et murmure des mots mystérieux. Parfois, elle demande au gardien un plateau-repas... alors qu'elle vient de déjeuner. A quoi joue Park Geun-hye ? Destituée en mars dernier, incarcérée pour " corruption, abus de pouvoir et extorsion ", l'ex-présidente de la Corée du Sud est-elle malade ou simule-t-elle la folie pour émouvoir les juges ? Depuis plusieurs semaines, psychologues et magistrats s'étripent sur la question, sans la trancher.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires