Pakistan: 50 morts dans le double attentat-suicide de dimanche

04/04/11 à 08:49 - Mise à jour à 08:49

Source: Le Vif

Le Pakistan, cible depuis plusieurs années d'attentats très meurtriers généralement attribués à Al-Qaeda, a encore essuyé, dimanche matin, un double attentat-suicide à proximité d'un sanctuaire fréquenté par des milliers de fidèles.

Pakistan: 50 morts dans le double attentat-suicide de dimanche

© EPA

Le bilan du double attentat suicide de dimanche dans un mausolée soufi bondé de fidèles dans le centre du Pakistan s'est alourdi à 50 morts, a annoncé lundi le responsable d'un hôpital. Il n'a pas encore été revendiqué mais le Pakistan est en proie depuis l'été 2007 à une vague extrêmement meurtrière d'attentats des talibans alliés à Al-Qaïda.

Dimanche soir, les autorités évoquaient 41 morts. "On nous a amené 44 cadavres à l'hôpital et six personnes décédées sur place ont été directement emmenées par leurs familles" pour les funérailles, a déclaré lundi matin à l'AFP Tariq Mehmood, responsable des urgences à l'hôpital principal de Dera Ghazi Khan, le district où a été perpétrée l'attaque.

Une attaque qui visait des centaines d'adeptes venus se recueillir sur la tombe d'Ahmed Sultan, un saint soufi du 13e siècle, plus connu sous le nom de Sakhi Sarwar, dans cette zone où les talibans et d'autres groupes qui leurs sont alliés sont relativement actifs. Deux kamikazes à pied ont fait exploser les bombes qu'ils portaient sur eux quand la police a tenté de les empêcher d'entrer. Les victimes sont essentiellement des fidèles, dont des femmes et des enfants. Des centaines de personnes se trouvaient dans et aux abords du mausolée, venant, comme chaque dimanche dans de nombreux sanctuaires de saints de l'islam au Pakistan, passer une journée en famille.

Il s'agissait du cinquième attentat suicide en cinq jours au Pakistan. Près de 4.200 personnes ont été tuées en trois ans et demi dans tout le pays par une vague de plus de 450 attentats (suicide pour la plupart) perpétrés essentiellement par les talibans alliés à Al-Qaïda.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires