Philippe Maystadt
Philippe Maystadt
Ex-président de la BEI
Opinion

19/03/17 à 10:08 - Mise à jour à 18/03/17 à 17:22
Du LeVif/l'Express du 17/03/17

"On en a marre des experts !", une formulation populiste excessive mais interpellante

"On en a marre des experts !", s'étaient exclamés les partisans du Brexit, en réponse aux économistes qui prédisaient des difficultés pour l'industrie britannique après la sortie du Royaume-Uni. La phrase s'est rapidement répandue sur les réseaux sociaux et a été reprise par Donald Trump et Marine Le Pen dans leur campagne antiélite. La formulation populiste est excessive mais l'interpellation mérite que l'on s'y arrête.

On se souvient de la question de la reine Elisabeth II en visite à la London School of Economics en novembre 2008, un mois après le déclenchement de la crise financière : Why did nobody notice it ? Ce qui n'était pas tout à fait exact : quelques spécialistes des marchés financiers avaient perçu les signes avant-coureurs de la crise et avaient tiré le signal d'alarme. Mais on ne les avait pas entendus, encore moins écoutés, parce qu'ils dérangeaient " l'élite " financière qui s'enrichissait en vendant des produits pourris et en manipulant agences de notation et indices. La question de la reine soulignait à la fo...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires