"On détruit l'habitat de l'orang-outan pour des plantations Head & Shoulders"

26/02/14 à 17:09 - Mise à jour à 17:09

Source: Le Vif

Greenpeace révèle aujourd'hui les résultats de son enquête, dénonçant l'approvisionnement en huile de palme du groupe P&G, producteur du shampoing Head & shoulders, auprès d'entreprises qui ont un lien avec la destruction à grande échelle des forêts indonésiennes. ?

"On détruit l'habitat de l'orang-outan pour des plantations Head & Shoulders"

© Image Globe

"Le producteur de Head & Shoulders doit laisser la forêt tropicale menacée à la porte de nos salles de bain", estime Greenpeace. L'enquête révèle que P&G achète de l'huile de palme originaire de plantations controversées. En effet, au cours de son enquête, Greenpeace a constaté que l'habitat de l'orang-outan indonésien avait été détruit dans des plantations liées à la chaîne d'approvisionnement de P&G. Et l'étude a également démontré que la déforestation se poursuivait au sein même de concessions appartenant à deux fabricants connus pour approvisionner directement P&G. Le groupe "doit faire du ménage dans ses procédures et garantir à ses clients que ses produits sont inoffensifs pour la forêt", insiste Bustar Maitar, responsable de la campagne indonésienne de Greenpeace.

Suite aux campagnes menées par l'association, plusieurs entreprises ont déjà agi pour bannir la déforestation de leur chaîne d'approvisionnement. Parmi elles, on retrouve Delhaize, L'Oréal, Ferrero et Nestlé. Le plus grand négociant d'huile de palme du monde, "Wilmar International", s'est également engagé à développer une politique de non-déforestation qui s'appuie sur l'analyse de rentabilité d'une huile de palme responsable. Greenpeace a interpellé P&G au cours des huit derniers mois et a dénoncé la manière avec laquelle le groupe rend les consommateurs "complices" de la destruction des forêts. Selon l'association, il est grand temps que l'entreprise affirme sa volonté de lutter contre la déforestation.

L'Indonésie est le premier producteur mondial d'huile de palme et, selon les chiffres officiels, la surface plantée en palmiers a été multipliée par 27 dans l'archipel en une vingtaine d'années. Le pays a pour ambition d'augmenter de plus de 60% sa production d'huile de palme d'ici à 2020.

Nos partenaires