Obama, très fâché contre BP, veut une commission d'enquête sur la marée noire

18/05/10 à 09:44 - Mise à jour à 09:44

Source: Le Vif

Le président américain Barack Obama a eu des propos très durs à l'encontre de BP, exploitant de la plateforme qui a explosé, et contre la manière dont le géant britannique s'est défensu et a géré la crise jusqu'ici.

Obama, très fâché contre BP, veut une commission d'enquête sur la marée noire

© EPA

Le président américain Barack Obama va créer une commission d'enquête indépendante chargée de se pencher sur la marée noire provoquée par le naufrage d'une plateforme exploitée par BP dans le golfe du Mexique, a annoncé lundi un responsable. Selon ce responsable, qui s'exprimait sous couvert d'anonymat, M. Obama va avoir recours à un décret présidentiel pour instituer cette commission d'enquête.

En outre, la commission, dont la mise sur pieds doit être dévoilée dans les prochains jours, supplantera les autres commissions d'enquête déjà diligentées par l'administration américaine.

Ces derniers jours, Barack Obama a haussé le ton à l'égard de BP quant à sa gestion de la marée noire. Vendredi, il s'en était pris au géant britannique, ainsi qu'à Transocean, le propriétaire de l'équipement qui a explosé et coulé, et Halliburton, qui a réalisé le coffrage en ciment du puits de pétrole. S'attaquant avec une rare virulence à ces trois sociétés pétrolières, le président avait dit "ne pas avoir apprécié ce que j'ai considéré être un spectacle ridicule pendant les audiences au Congrès à ce sujet".

Les responsables de BP, la société pétrolière exploitant la plateforme Deepwater Horizon, s'étaient renvoyés la balle devant les sénateurs lors d'une audition mardi dernier. "Les Américains n'ont pas été dupes, et moi non plus", avait ajouté le président, en prévenant qu'il ne "tolèrera plus" ce genre d'attitude.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires