Obama: remettre en cause la loi sur la santé n'aurait "aucun sens"

03/02/15 à 21:49 - Mise à jour à 21:49

Source: Belga

Le président des Etats-Unis Barack Obama a estimé mardi que remettre en cause la loi sur la réforme du système de santé dite "Obamacare" n'aurait désormais "aucun sens", ironisant sur la énième tentative en ce sens des républicains du Congrès.

Obama: remettre en cause la loi sur la santé n'aurait "aucun sens"

Barack Obama © BELGAIMAGE/Saul Loeb

"Je ne sais si c'est la 55e ou la 60e fois qu'ils votent sur ce sujet", a-t-il déclaré, s'interrogeant sur les raisons qui poussent ses adversaires politiques à faire de cette question "leur priorité".

La réforme "a été mise en place, elle fonctionne", a martelé M. Obama, en accueillant à la Maison Blanche dix Américains qui lui ont écrit pour souligner combien cette loi avait été importante pour eux.

Jugeant que "faire de la politique" sur un tel sujet n'avait "absolument aucun sens", il a souligné que des "millions de personnes ressentaient, parfois pour la première fois, la sécurité de savoir qu'ils étaient couverts si quelque chose leur arrivait".

Depuis son adoption en 2010 lors du premier mandat de M. Obama, nombre de républicains ont promis de lutter par tous les moyens contre cette loi qui rend obligatoire la souscription d'une assurance maladie sous peine d'amende.

La Chambre des représentants devait une nouvelle fois mardi se prononcer sur un texte proposant de l'abroger purement et simplement. Le texte n'a cependant aucune chance de franchir l'obstacle du Sénat. Et la Maison Blanche a indiqué, sans surprise, qu'elle y opposerait de toute façon son veto.

Plus pragmatiquement, des responsables républicains envisagent le vote d'une loi rehaussant de 30 à 40 heures le seuil horaire hebdomadaire à partir duquel un employeur devra proposer une assurance à ses employés, une approche des petits pas pour annuler un volet central de la réforme.

En savoir plus sur:

Nos partenaires