Obama nomme un nouveau directeur du Secret Service après plusieurs scandales

18/02/15 à 21:19 - Mise à jour à 21:19

Source: Belga

Le président Barack Obama a nommé mercredi un homme du sérail, Joseph Clancy, comme nouveau directeur du Secret Service, chargé de sa protection, après une série d'incidents qui ont terni l'image de cette police d'élite.

Obama nomme un nouveau directeur du Secret Service après plusieurs scandales

© REUTERS

Au sein du Secret Service depuis 27 ans, Joseph Clancy occupait la place de directeur par intérim depuis octobre, en remplacement de Julia Pierson démissionnaire à la suite d'une intrusion à la Maison Blanche. Des parlementaires et responsables avaient plaidé pour un "outsider". Mais en dépit des protestations, le porte-parole de la Maison Blanche Josh Earnest a annoncé la nomination de M. Clancy comme "directeur permanent du United States Secret Service".

"C'est quelqu'un qui s'est doté, tout au long de son parcours au sein de l'Agence, de beaucoup de crédibilité bâtie au sein" du Secret Service, a déclaré le porte-parole.

Une commission d'enquête indépendante mise en place par le ministère de la Sécurité intérieure avait recommandé de nommer un candidat externe, après une intrusion à la Maison Blanche qui avait mis en lumière des déficiences dans la protection du président américain. Mais pendant son intérim, M. Clancy a mis en place des réformes que cette même commission avait recommandées, a souligné M. Earnest, sans autre détail.

Une série d'incidents ont éclaboussé cette police d'élite qui comprend quelque 6.500 hommes et femmes chargés notamment de protéger en permanence le président des Etats-Unis et une trentaine d'autres personnalités.

Déjà ternie ces dernières années par des scandales liés à la prostitution et à l'alcool, son image a été sérieusement écornée l'automne dernier lorsque un homme muni d'un couteau a réussi à escalader la grille qui entoure les pelouses de la Maison Blanche, pour parcourir plusieurs dizaines de mètres en courant et entrer dans un salon de réception avant d'être interpellé. Julia Pierson avait démissionné après cette intrusion.

Devant le Congrès, mi-novembre, M. Clancy, avait reconnu que le Secret Service avait "failli à sa réputation". Jugeant "tout simplement inexcusable" l'intrusion du 19 septembre au sein de la Maison Blanche, il avait alors annoncé "une évaluation exhaustive et à tous les niveaux" pour déterminer "les raisons profondes" des récents incidents et entreprendre les changements nécessaires.

Nos partenaires