Obama en faveur du retrait de Cuba de la liste noire américaine

14/04/15 à 22:09 - Mise à jour à 15/04/15 à 07:36

Source: Belga

Le président des Etats-Unis, Barack Obama, souhaite retirer Cuba de la liste noire américaine des Etats soutenant le terrorisme, a annoncé mardi la Maison Blanche.

Obama en faveur du retrait de Cuba de la liste noire américaine

Barack Obama et Raul Castro © Reuters

Dans un rapport présenté au Congrès, le président américain a fait part de son "intention de supprimer" Cuba de cette liste, une étape essentielle dans la normalisation des relations entre les deux pays. "Le gouvernement cubain n'a apporté aucun soutien au terrorisme international ces six derniers mois", a fait remarquer le président dans sa note au Congrès. Les élus ont maintenant 45 jours pour manifester leur opposition.

Dick Durbin, numéro deux des démocrates du Sénat, a appuyé cette initiative. "Bien que je ne sois pas un fervent soutien du régime de Castro, je continue à croire que l'ouverture de l'île aux idées, au commerce et à l'élan américains est la manière la plus efficace de voir un pays plus ouvert et plus tolérant", a-t-il déclaré.

Cuba figure depuis 1982 sur cette liste, aux côtés de la Syrie, du Soudan et de L'Iran. L'administration Reagan l'y avait placée pour son soutien aux séparatistes basques de l'ETA et aux rebelles des Farc en Colombie. Si elle en était retirée, l'île pourrait à nouveau prétendre à l'ouverture d'une ambassade aux Etats-Unis ou encore l'accès au système bancaire américain.

Cette initiative du président américain intervient trois jours après une rencontre historique avec son homologue cubain Raul Castro à Panama, la première depuis que les deux pays ont rompu leurs relations diplomatiques en 1961.

La Havane salue l'intention d'Obama

Le gouvernement cubain considère comme "juste" la volonté du président américain Barack Obama de retirer Cuba de la liste américaine des Etats soutenant le terrorisme, a annoncé mardi le ministère cubain des Affaires étrangères.

"Le gouvernement de Cuba reconnaît la juste décision prise par le président des Etats-Unis de supprimer Cuba d'une liste sur laquelle il n'aurait jamais dû figurer", indique une déclaration écrite signée par la directrice générale Etats-Unis au ministère des Affaires étrangères. La Maison Blanche a annoncé mardi que M. Obama avait fait part, dans un rapport présenté au Congrès américain, de son "intention de supprimer" Cuba de cette liste.

En savoir plus sur:

Nos partenaires