Obama appelle son pays à une reprise de la compétitivité

26/01/11 à 07:27 - Mise à jour à 07:27

Source: Le Vif

Dans son discours annuel sur l'état de l'Union, le président Barack Obama a exhorté les Etats-Unis à un gel, pendant cinq ans, des dépenses intérieures, mais en même temps à de nouveaux investissements dans les domaines de l'enseignement, de la recherche et de l'infrastructure.

Obama appelle son pays à une reprise de la compétitivité

© Epa

Le président américain Barack Obama a, dans son discours sur l'état de l'Union, appelé mardi les Etats-Unis à une reprise globale de sa compétitivité. Dans son discours annuel au Congrès, Obama a appelé à un gel durant cinq ans des dépenses intérieures et à de nouveaux investissements dans les domaines de l'enseignement, de la recherche et de l'infrastructure.

Le président américain a demandé au Congrès de supprimer les niches fiscales et de réduire l'impôt sur les sociétés, pour la première fois depuis 25 ans. Barack Obama a fixé un objectif ambitieux d'ici 2035 que 80% des besoins en électricité proviennent des énergies propres mais il est resté vague sur ce qu'il considérait comme énergie "propre". Le président américain a aussi appelé à mettre fin aux subsides d'état aux entreprises pétrolières et a promis d'ici 2015 de mettre sur le marché 1 million de voitures électriques.

A propos de la politique extérieure, Obama a rappelé que davantage d'efforts devront être faits en Afghanistan mais a confirmé son engagement de commencer le retrait des troupes cette année. Obama a également proposé son soutien au mouvement démocratique en Tunisie. "Les Etats-Unis sont au côté du peuple tunisien et soutiennent les aspirations démocratiques de toutes les populations".

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires