Obama appelle à une modification de la législation sur les armes à feu

23/09/13 à 07:15 - Mise à jour à 07:15

Source: Le Vif

Barack Obama a de nouveau appelé à une modification de la législation sur la détention d'armes à feu, au cours d'une cérémonie dimanche soir à la mémoire des victimes de la fusillade de lundi dans un immeuble de la Marine à Washington.

Obama appelle à une modification de la législation sur les armes à feu

© reuters

"Aucune autre nation avancée n'endure cette sorte de violences. Aucune", a déclaré le président américain dans le quartier "Navy Yard" du sud-est de la capitale fédérale, où 12 personnes et le tireur avaient trouvé la mort.

"Il ne suffit pas de pleurer. Il ne suffit pas de parler ou de prier", a déclaré M. Obama.

"Si nous voulons vraiment honorer ces 12 hommes et femmes, si nous voulons vraiment être un pays où nous pouvons travailler, aller à l'école et nous promener dans les rues sans ressentir la violence et sans craindre que tant de vies son volées par une balle d'une arme à feu, alors il faut que nous ayions un changement", a-t-il insisté.

Après des fusillades similaires tout aussi meurtrières au cours des derniers mois, le président américain a plaidé à chaque fois pour un contrôle renforcé sur la détention d'armes aux Etats-Unis, une prérogative garantie par la Consitution et âprement défendue par le lobby des armes à feu.

Cette fois, alors que le carnage lundi dernier a eu lieu en plein centre de Washington à quelques centaines de mètres du Capitole où siège le Congrès, M. Obama a estimé que cette dernière fusillade sonnait comme un signal d'alarme pour les Américains.

"Ici aux Etats-Unis, le taux de meurtres représente trois fois ce qu'il est dans les autres pays développés", a-t-il dit.

"Le taux de meurtres par arme à feu est dix fois ce qu'il est dans les autres pays développés. Il n'y a rien d'inévitable à cette situation", a-t-il ajouté.

M. Obama a jugé que son pays n'en faisait pas assez pour empêcher que les armes à feu ne tombent entre les mains de criminels.

"Ce qui est différent aux Etats-Unis, c'est qu'il est facile de se procurer une arme", a-t-il déploré.

Il a toutefois reconnu qu'il serait difficile d'obtenir un changement de législation devant le Congrès, appelant les électeurs américains à se prononcer en faveur d'une réforme.

En décembre, après que 20 enfants et six adultes eurent été tués par un tueur fou dans une école, M. Obama avait déjà plaidé pour un renforcement des contrôles visant les acheteurs d'armes à feu et une interdiction des fusils d'assaut de style militaire.

Mais ces mesures ont été bloquées au Congrès après une campagne acharnée des lobbies pro armes à feu et l'opposition de certains parlementaires démocrates venant d'Etats conservateurs.

Quelque 14.827 personnes ont été assassinées aux Etats-Unis l'an dernier, selon des chiffres du FBI.

Ces chiffres sont toutefois en baisse par rapport à il y a dix ans lorsque 24.526 personnes avaient été tuées et que le taux de meurtre pour 100.000 habitants atteignait alors 4,7, soit un niveau sensiblement plus élevé que dans les autres pays développés. Ce taux s'établit à environ 0,4 au Japon, 0,8 en Allemagne, 1 en Australie, 1,1 en France et 1,2 en Grande-Bretagne, selon l'OCDE.

Les Etats-Unis sont l'un des pays les plus armés au monde avec plus d'un tiers des Américains de tous âges possédant une arme à feu.

En savoir plus sur:

Nos partenaires