Nucléaire iranien: Obama espère un changement d'attitude, sans "compter dessus"

15/07/15 à 21:12 - Mise à jour à 21:12

Source: Belga

Le président américain Barack Obama a estimé mercredi que l'accord nucléaire conclu la veille avec Téhéran ne mettait pas fin à une série de différends entre les Etats-Unis et l'Iran, en raison notamment de ses activités au Moyen-Orient et son soutien au Hezbollah.

Nucléaire iranien: Obama espère un changement d'attitude, sans "compter dessus"

© Belga

"Même avec cet accord, nous continuerons à avoir de profondes divergences avec l'Iran", a déclaré Barack Obama lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche consacrée à l'accord. "L'Iran continue de représenter un défi pour nos intérêts et nos valeurs", a ajouté le président américain.

Barack Obama a expliqué que l'objectif principal de l'accord nucléaire, conclu mardi entre les grandes puissances et l'Iran à Vienne, n'était pas de résoudre les multiples différends existants avec la République islamique, dont son "soutien au terrorisme" et ses efforts de déstabilisation au Moyen-Orient.

L'accord, en soi, "résout un problème particulier, qui est de les empêcher de fabriquer une bombe", a noté Barack Obama, en martelant que cela servait les intérêts des Etats-Unis et de leurs alliés.

"Mais nous continuons d'avoir des problèmes avec le soutien iranien au terrorisme, son financement d'alliés comme le Hezbollah, qui menace Israël et la région", a-t-il poursuivi, en citant aussi le Yémen.

"Les contacts continueront à être limités. Essaierons-nous de les inciter à s'engager sur une voie plus constructive? Bien sûr. Mais nous ne comptons pas dessus", a-t-il affirmé, interrogé sur l'avenir des relations entre les deux pays.

En savoir plus sur:

Nos partenaires