Nucléaire iranien: les Iraniens dans les rues pour célébrer l'accord

14/07/15 à 21:40 - Mise à jour à 21:40

Source: Belga

Les Iraniens sont descendus mardi soir dans les rues de Téhéran pour célébrer l'accord sur le nucléaire conclu quelques heures plus tôt à Vienne entre leur pays et les grandes puissances.

Nucléaire iranien: les Iraniens dans les rues pour célébrer l'accord

Téhéran © istock

Peu après la rupture du jeûne du ramadan, des centaines de personnes ont commencé à se rendre sur la plus longue avenue de Téhéran, Valiye Asr, en faisant retentir les klaxons de leurs véhicules.

"Regardez les rues ce soir, nous sommes heureux", lance, radieuse, une femme de 42 ans se faisant appeler Giti ayant vécu au Canada et aux Etats-Unis et qui songeait à y retourner avant l'accord. "Peut-être" que la situation économique "va changer, spécialement pour les jeunes", espère-t-elle, ajoutant: "Je pensais partir, mais maintenant je vais rester pour voir ce qui arrive".

Le guide suprême Ali Khamenei salue "les honnêtes et durs efforts" de ses négociateurs

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a par ailleurs salué mardi soir "les honnêtes et durs efforts" de ses négociateurs, qui sont parvenus à conclure un accord nucléaire avec les grandes puissances.

Ce message, qui constitue sa première réaction à l'accord annoncé à la mi-journée, a été posté sur son compte Twitter officiel, après une rencontre avec le président Hassan Rohani et son gouvernement à l'occasion de la rupture du jeûne du ramadan.

Le président Rohani a salué pour sa part le soutien du guide suprême. Sans Khamenei, qui possède d'immenses pouvoirs politiques et religieux en Iran, l'accord avec les grandes puissances n'aurait pas pu voir le jour.

L'Iran et les grandes puissances sont parvenus à finaliser mardi un accord sur le nucléaire iranien, un dossier qui empoisonne les relations internationales depuis douze ans. Cet accord rend quasi-impossible la construction d'une bombe atomique par Téhéran pendant plusieurs années en échange d'une levée progressive et réversible à partir du premier semestre 2016 des sanctions internationales qui étouffent l'économie iranienne.

En savoir plus sur:

Nos partenaires