Nouvelles révélations sulfureuses au sujet de Berlusconi

03/08/10 à 19:31 - Mise à jour à 19:31

Source: Le Vif

Une prostituée interrogée dans le cadre d'une enquête pour corruption évoque une nuit passée avec le Cavaliere et deux autres femmes.

Nouvelles révélations sulfureuses au sujet de Berlusconi

© reuters

Elle s'appelle Maria Teresa De Nicolo. Pour l'instant, son nom n'a pas l'écho de celui de Patrizia D'Addario. Mais, comme cette dernière, elle pourrait déranger Silvio Berlusconi.

Interrogée dans le cadre d'une enquête pour corruption, cette prostituée de 38 ans fait partie des nombreuses femmes qu'un homme d'affaires de Bari, Gianpaolo Tarantini, aurait payées pour assister à des dîners donnés par Silvio Berlusconi au Palazzo Grazioli, sa résidence privée à Rome, au cours de l'hiver 2008-2009.

"Moi, dans le lit de Silvio, avec deux autres filles"


Elle affirme que Silvio Berlusconi lui aurait offert des bijoux, comme à toutes les femmes présentes. Femmes dont le site de l'hebdomadaire L'Espresso cite quelques noms.

Elle dit aussi avoir passé la nuit au Palazzo Grazioli. Pour évoquer cette nuit, la Repubblica titre: "Moi, dans le lit de Silvio, avec deux autres filles". Elle aurait ensuite reçu 1000 euros de la main de Tarantini, le matin suivant. Après des allégations similaires, Silvio Berlusconi avait répondu ne pas savoir que les jeunes femmes étaient rétribuées.

Au plus mal dans les sondages, et alors qu'il doit faire face à la sécession d'une partie de la droite italienne, menée par Gianfranco Fini, le Cavaliere se serait bien passé de ces nouvelles révélations.

Marie Simon, Lexpress.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires