Nouvel accident de train à New York, plus de 100 blessés

04/01/17 à 20:52 - Mise à jour à 20:51

Source: Afp

Après un grave déraillement en septembre, la région de New York a connu mercredi un nouvel accident de train à l'heure de pointe qui a fait plus de 100 blessés légers, selon les pompiers.

Nouvel accident de train à New York, plus de 100 blessés

© Reuters

Le train de banlieue de la compagnie Long Island Rail Road (LIRR), qui relie les banlieues de Long Island à la ville de New York, s'est écrasé peu avant 08H30 (13H30 GMT) contre les butoirs de la gare de l'Atlantic Terminal, principal "hub" du LIRR à Brooklyn avec de multiples connexions au métro.

"103 blessés signalés sur les lieux du déraillement du train à l'Atlantic Terminal, tous sans gravité", a tweeté le service des pompiers new-yorkais, après avoir diffusé de premiers bilans faisant état de 37 puis de 76 blessés légers.

"Nous avons eu de la chance, cela aurait pu être bien pire, sans aucun doute", a déclaré Daniel Donoghue, un responsable des pompiers présent sur les lieux.

Les deux premiers wagons du train, qui transportait entre 600 et 700 personnes, "ont été sérieusement endommagés", a-t-il ajouté.

La plupart des blessés ont été traités sur place pour des contusions, mais onze ont dû être emmenés à l'hôpital, même si "leur état n'est pas grave", a ajouté ce responsable.

Le gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, qui a fait de la rénovation des infrastructures de transport une priorité, a lui aussi semblé soulagé.

"La blessure la plus grave dont on ait entendu parler à ce stade est une jambe cassée", a-t-il déclaré après s'être rendu sur les lieux.

"On a vu pire", a-t-il ajouté, en rappelant le spectaculaire déraillement fin septembre d'un train à Hoboken, tout près de New York, qui avait fait un mort et 114 blessés.

- Cause inconnue -

Plusieurs passagers interrogés par les télévisions locales ont indiqué que leur voyage s'était déroulé sans incident. Beaucoup de voyageurs s'étaient déjà levés, prêts à descendre du train, lorsque le choc s'est produit, précipitant des dizaines de passagers au sol ou contre les parois, ont-ils témoigné.

"Mon train LIRR s'est écrasé à l'Atlantic Terminal, c'est fou, il semble qu'il n'y ait que quelques blessés légers", a tweeté parmi les premiers Aaron Neufeld, ajoutant des photos montrant notamment une personne au sol et une vitre brisée.

Une autre photo montrait une rangée de sièges déplacée en travers d'un wagon.

D'autres encore montraient une porte enfoncée. Initialement présentée comme la porte d'une voiture du train, il s'agit en fait de la porte d'un bureau situé en bout de voie qui a été défoncée par le train, ont précisé les pompiers.

Aucune information n'a été donnée dans l'immédiat sur les causes possibles de cet accident. L'agence fédérale de sécurité dans les transports, la NTSB (National Transportation Safety Board), devait envoyer des enquêteurs sur les lieux.

Le patron des transports new-yorkais, Thomas Prendergast, a indiqué qu'il fallait attendre l'enquête pour savoir pourquoi le conducteur n'avait pas arrêté le train avant les butoirs.

Malgré l'importance de la station dans le réseau new-yorkais, le reste du réseau a continué à fonctionner normalement après l'accident, et les autorités promettaient un retour à la normale dans la gare accidentée pour le rush du soir.

Les accidents de train ne sont pas rares aux Etats-Unis, où le système ferroviaire souffre chroniquement de sous-investissements. Les enquêtes sont souvent longues avant de pouvoir en déterminer les causes précises.

Ainsi, l'enquête sur le déraillement d'Hoboken, survenu lui aussi en pleine heure de pointe le 28 septembre, n'est pas encore terminée. On sait seulement à ce stade que le train roulait beaucoup trop vite à son arrivée en gare.

New York avait connu un autre déraillement en octobre, lorsqu'un train de la LIRR avait été accroché par une grue de maintenance, faisant une trentaine de blessés.

Nos partenaires