28/04/18 à 15:26 - Mise à jour à 15:26
Du Le Vif/L'Express du 19/04/18

Nina Simone, de la chanteuse star à l'icône féministe de la cause afro-américaine

Chère Eunice Kathleen Waymon, Ou peut-être pourrais-je vous appeler par votre nom de scène, mieux connu de nos lecteurs ? Chère Nina Simone,...

Ainsi donc, vous voilà panthéonisée. Enfin, c'est tout comme. Entrer au Rock'n Roll Hall of Fame de Cleveland, c'est la consécration. Certes, c'est encore plus fort quand on y arrive de son vivant, comme l'ont fait ces jours-ci Bon Jovi, Dire Straits, The Cars ou quatre des cinq Moody Blues (aah, Nights in White Satin, quel morceau !). Mais voilà, votre mort, en 2003, est survenue quinze ans trop tôt. C'est à se demander comment il a fallu tout ce temps au temple du rock pour s'apercevoir que vous étiez célèbre.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires