Nigeria: sept tués dans un nouvel attentat-suicide dans le nord-est

15/02/15 à 16:47 - Mise à jour à 16:47

Source: Belga

Une femme s'est fait exploser dimanche à la gare routière de Damaturu, capitale de l'Etat de Yobe (nord-est du Nigeria), faisant sept morts et 32 blessés, selon la police et des témoins, lors d'un nouvel attentat-suicide dans une région en proie aux attaques de Boko Haram.

Nigeria: sept tués dans un nouvel attentat-suicide dans le nord-est

© Belga

"Une attaque a été commise à la gare routière de Damaturu par une kamikaze. Jusqu'à présent, la mort de sept personnes a été confirmée, tandis que 32 ont été blessées", a déclaré à l'AFP Marcos Danladi, chef de la police de l'Etat de Yobe.

L'attentat-suicide a également été rapporté par des témoins joints par l'AFP depuis Kano, la plus grande ville du Nord. Selon eux, la femme portant la charge explosive a pénétré dans la gare routière à bord d'un véhicule. Elle en est sortie, a marché en direction d'une petite épicerie au fond de la gare puis elle s'est arrêtée au milieu de la foule et a fait exploser la bombe, a précisé sous couvert d'anonymat un commerçant tenant une boutique à l'intérieur de la gare.

Une foule en colère a empêché des secouristes d'évacuer des lieux le corps déchiqueté de la kamikaze. "Les gens ont rassemblé ses restes (humains) et y ont mis le feu", a-t-il dit. Cette attaque n'avait fait immédiatement l'objet d'aucune revendication. Mais ce genre d'attentats a régulièrement été commis dans plusieurs localités du nord-est du Nigeria par le groupe islamiste Boko Haram qui y sévit depuis six ans et a multiplié récemment des opérations sanglantes dans trois pays limitrophes: Cameroun, Niger et Tchad.

En savoir plus sur:

Nos partenaires