Nigeria : "des centaines" de femmes kidnappées par Boko Haram

16/01/15 à 13:06 - Mise à jour à 13:06

Source: Belga

Le groupe islamiste armé Boko Haram a enlevé plusieurs centaines de femmes et d'enfants pendant l'attaque début janvier de Baga, dans le nord-est du Nigeria, dont un grand nombre pourrait toujours se trouver en captivité, selon plusieurs témoins.

Nigeria : "des centaines" de femmes kidnappées par Boko Haram

Au Nigéria. © Belga

Kaltuma Wari, qui a été enlevée avant d'être libérée par ses ravisseurs plusieurs jours plus tard, a déclaré à l'AFP que "plus de 500 femmes et des centaines d'enfants" se trouvaient avec elle dans un pensionnat de jeunes filles de Baga où elle était enfermée par les islamistes.

Ce chiffre n'a pas pu être confirmé de façon indépendante, mais le récit de Mme Wari concorde avec celui d'une autre rescapée citée par Amnesty International, et celui d'un témoin. "Boko Haram a enlevé au moins 300 femmes et nous a détenues dans une école de Baga", a déclaré une femme citée par Amnesty dans un communiqué paru jeudi, sous couvert d'anonymat.

Yanaye Grema, un milicien qui a réussi à fuir après s'être caché pendant trois jours dans Baga, avait déclaré samedi à l'AFP qu'il avait rencontré trois femmes, dont une qui portait un bébé sur son dos, au cours de sa fuite dans la brousse.

Mercredi "vers 14H00 (locales, 13H00 GMT), ils nous ont libérées et nous ont demandé de quitter la ville. On était une centaines, toutes des mères", a raconté Mme Wari, mère de neuf enfants, jeudi soir depuis Maiduguri, capitale de l'Etat de Borno où elle a trouvé refuge, à quelque 160 kilomètres de Baga. L'attaque de Baga, qui a fait des centaines voire des milliers de morts, est sans doute la plus meurtrière jamais commise par Boko Haram depuis six ans d'insurrection.

En savoir plus sur:

Nos partenaires