Newt Gingrich écorne la politique des USA au Proche-Orient

11/12/11 à 11:16 - Mise à jour à 11:16

Source: Le Vif

Newt Gingrich, actuel favori de la course républicaine à la Maison Blanche, a maintenu samedi ses commentaires controversés sur les Palestiniens qu'il a qualifié de "terroristes", écornant au passage la politique américaine au Proche-Orient.

Newt Gingrich écorne la politique des USA au Proche-Orient

© EPA

La politique américaine au Proche-Orient, comprend depuis les années 1990 --sous différents présidents, démocrates et républicains, -- l'idée que la solution au conflit passe par un Etat palestinien au côté d'Israël.

Dans un entretien accordé à la chaîne américaine Jewish Channel et diffusé vendredi, l'ex-président de la Chambre des représentants a raillé les efforts de l'administration du président Obama en faveur de la paix au Proche-Orient. M. Obama et son administration "se font des illusions" sur la situation au Proche-Orient, a-t-il martelé. "Nous sommes en présence d'un peuple palestinien inventé, qui est en fait un peuple arabe, et qui faisait historiquement partie de la communauté arabe", a observé M. Gingrich.

Samedi soir, lors d'un débat entre candidats républicains à Des Moines (Iowa, centre) il a maintenu ses déclarations.

Interrogé sur ses propos controversés, qui ont provoqué la colère de l'autorité palestinienne, M. Gingrich a déclaré: "ce que j'ai dit est-il factuellement correct? Oui". "Quelqu'un doit avoir le courage de dire la vérité. Ces gens sont des terroristes. Ils enseignent le terrorisme dans leurs écoles", a-t-il ajouté.

Samedi après-midi, le porte-parole de M. Gingrich, RC Hammond, a toutefois assuré dans un communiqué que le candidat "soutient une paix négociée entre Israël et les Palestiniens qui comprendra nécessairement un accord entre Israël et les Palestiniens sur les frontières d'un Etat Palestinien".

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires