Netanyahu: Israël est "prêt à l'escalade" en réponse aux tirs de Gaza

11/11/12 à 10:33 - Mise à jour à 10:33

Source: Le Vif

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a averti dimanche que l'Etat hébreu était "prêt à l'escalade" en réponse à la nouvelle flambée de violences le long de sa frontière avec la bande de Gaza.

Netanyahu: Israël est "prêt à l'escalade" en réponse aux tirs de Gaza

© Reuters

"Le monde doit comprendre qu'Israël ne restera pas sans rien faire face aux tentatives de nous attaquer. Nous sommes prêts à l'escalade (en intensifiant nos actions)", a déclaré M. Netanyahu lors de la réunion hebdomadaire du conseil des ministres.

Selon l'armée et la police israéliennes, près de 60 roquettes ont été tirées depuis samedi de Gaza contre Israël --dont 25 depuis minuit-- par des combattants palestiniens, faisant quatre blessés légers dans le secteur de la ville de Sdérot (sud).

Cette confrontation, qui a éclaté samedi après un tir de missile antichar contre une jeep de l'armée à la frontière entre Gaza et Israël, est l'une des plus sérieuses depuis l'offensive militaire israélienne contre le territoire palestinien en décembre 2008-janvier 2009.

"Si cela continue, nous envisagerons des représailles beaucoup plus fortes et massives afin de protéger nos citoyens", a renchéri le ministre des Finances Youval Steinitz, un proche du Premier ministre.

"La situation à Gaza devient insupportable. On ne peut pas tenir plus d'un million de personnes (dans le sud d'Israël) sous un barrage constant de mortiers et de missiles", a estimé son collègue Uzi Landau, ministre des Infrastructures.

"J'imagine qu'Israël devra se préparer à une opération, qu'il y ait des élections ou non", a-t-il ajouté.

Une salve de quatre roquettes a été tirée dimanche matin à partir de la bande de Gaza contre le sud d'Israël, faisant quatre blessés légers, a indiqué le porte-parole de la police israélienne. "Quatre roquettes tirées depuis la bande de Gaza se sont abattues ce matin dans le secteur de la ville de Sdérot, et ont fait quatre blessés légers", a affirmé à l'AFP Micky Rosenfeld.

Selon l'armée israélienne, au moins 36 roquettes ont été tirées depuis samedi contre Israël par les combattants palestiniens à Gaza.

Dans un communiqué publié dimanche matin dans l'enclave palestinienne, les Brigades Al-Qods, la branche armée du groupe radical Jihad islamique, ont revendiqué des dizaines de tirs de roquettes et d'obus de mortier contre Israël depuis samedi.

Ces nouveaux tirs sont survenus après que six Palestiniens ont été tués, 32 blessés et quatre soldats israéliens touchés, dont un grièvement, dans une nouvelle flambée de violences samedi à Gaza, faisant craindre une escalade majeure entre les groupes armés palestiniens et l'armée israélienne.

Selon des sources palestiniennes, les six morts sont quatre civils âgés de 15 à 20 ans et deux combattants des Brigades Al-Qods.

Des sources médicales à Gaza ont indiqué que 10 des 32 blessés étaient "dans un état sérieux ou critique". Dix blessés ont dû être amputés, a précisé Achraf al-Qoudra, porte-parole des services de santé du mouvement islamiste palestinien Hamas, au pouvoir à Gaza.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires