Net recul des actes de piraterie

21/04/10 à 15:12 - Mise à jour à 15:12

Source: Le Vif

Les actes de piraterie sont en baisse partout dans le monde au cours du premier trimestre 2010 selon le Bureau maritime international (BMI). Pourtant, 67 actes de piraterie et de vols à main armée en haute mer ont déjà été recensés.

Net recul des actes de piraterie

© EPA

Le Bureau maritime international, basé à Kuala Lumpur en Malaisie, annonce une réduction des actes de piraterie durant le premier trimestre. De 102 en 2009, le bureau en a dénombré 67 pour ce début d'année. Ces assauts prennent différentes formes qui vont de la saisie des bateaux à l'utilisation d'arme à feu en direction des navires. 194 membres d'équipages ont été pris en otage et douze blessés. Toutes les tentatives d'abordage comptabilisées ne sont pas des succès.

Ces résultats ne doivent toutefois pas faire oublier le risque élevé d'attaques notamment à proximité des eaux territoriales somaliennes. Si les agressions ont baissé au large du golfe d'Aden, route prépondérante dans le transport de pétrole, les pirates somaliens restent responsables de 35 des 67 attaques. Leur zone d'opération s'étend à présent du Mozambique au sud à Oman au nord.

La force européenne Atalante et d'autres navires étrangers patrouillent depuis 2008 dans la région pour sécuriser le fret. L'action conjointe de la force internationale a contribué à cette réduction des attaques. Pourtant, les pirates restent actifs et peuvent toujours surprendre par leurs capacités d'action.

Ainsi, trois bateaux de pêche thaïlandais avec à leur bord 77 marins, ont été capturés dimanche par des pirates somaliens à environ 1.200 milles à l'est du continent. La force navale de l'UE n'avait jamais enregistré une agression aussi éloignée du littoral.

Ce matin, quatre hommes armés de kalachnikovs et d'un lance-grenade ont pris d'assaut un bateau libérien, avec à son bord vingt et un marins philippins et 47.183 tonnes de brut. L'attaque a eu lieu dans le golfe d'Aden, à seulement 280 milles d'un corridor protégé par la flotte internationale. Les risques liés à l'activité des pirates sont donc avérés.

En 2009, les actes de piraterie ont atteint le chiffre record de 406 attaques contre 293 l'année précédente.

Levif avec Belga.

Nos partenaires