Népal : les secours s'intensifient pour aider les dizaines de milliers de sinistrés

27/04/15 à 10:16 - Mise à jour à 12:03

Source: Belga

Des dizaines de milliers de Népalais effrayés et sans logement patientaient sous des tentes de fortune lundi dans l'attente de secouristes du monde entier qui affluent après le violent séisme qui a fait plus de 3.200 morts à travers le pays.

Népal : les secours s'intensifient pour aider les dizaines de milliers de sinistrés

© Reuters

Munis d'équipements spéciaux et accompagnés de chiens renifleurs, les équipes humanitaires internationales débarquent avec la régularité d'une horloge à l'aéroport de Katmandou, dans la banlieue de cette capitale d'ordinaire dynamique dévastée samedi par un puissant séisme.

A Katmandou, des dizaines de milliers d'habitants ont passé une nouvelle nuit dehors, sous des tentes de fortune. Le sol tremble encore régulièrement et beaucoup n'ont pas fermé l'oeil de la nuit, n'ayant que quelques bâches de plastique pour se protéger des fortes pluies qui se sont abattues sur la ville. "Il y a tellement de peur et de confusion", constate Bijay Sreshth en tentant d'écouter la radio dans l'espoir d'entendre un message du gouvernement.

Les survivants ont besoin d'eau potable et de denrées de base tandis que les zones rurales attendent désespérément l'arrivée de secours, selon un responsable du gouvernement. La situation difficile des rescapés est aggravée par les coupures de courant et la fragilité des réseaux de communication, qui sont au bord de l'implosion.

Environ 70 Américains sont ainsi en route pour le Népal alors que Washington a annoncé le déblocage d'une première enveloppe d'un million de dollars. Londres a annoncé 5 millions de livres, le Canada 5 millions de dollars et l'Union européenne 3 millions d'euros. Cette aide doit servir à financer du matériel de première urgence comme l'eau potable, les médicaments, les abris provisoires.

L'Inde a dépêché 13 avions militaires chargés de tonnes de nourriture et de couvertures.

Le Belgique a envoyé une équipe B-Fast composée d'une quarantaine de personnes, qui doit arriver à Katmandou vers 16h00 (heure locale) lundi.

Des ONG françaises, comme Médecins du Monde (MDM), Handicap International et Action contre la Faim ont déjà des équipes à pied d'oeuvre.

Les hôpitaux sont débordés et les médecins mobilisés 24 heures sur 24 pour soigner les blessés dans des conditions très difficiles. Des chirurgiens ont dû opérer dans des théâtres de fortune érigés sur des parkings.

Les morgues arrivent, elles, à saturation. Le tremblement de terre de magnitude 7,8 survenu samedi a fait 3.218 morts et plus de 6.500 blessés au Népal même - le plus meurtrier depuis 80 ans -, selon un nouveau bilan publié par le service de gestion des catastrophes du ministère népalais de l'Intérieur.

L'ONU se prépare à une opération "massive"

Le Programme alimentaire mondial (PAM) de l'ONU se préparait lundi à une opération "massive" au Népal et espère envoyer au plus vite un premier avion chargé d'aide alimentaire.

"Cela va être une opération importante, massive", a déclaré une porte-parole du PAM, Elisabeth Byrs, à Genève. Les Népalais ont surtout besoin d'abris, de fournitures médicales et de vivres, a-t-elle dit. "On mobilise tous nos stocks de nourriture dans la région", a-t-elle ajouté. Un premier avion chargé de rations alimentaires, de la nourriture qui n'a pas besoin d'être cuisinée, est en train d'être préparé au dépôt humanitaire de l'ONU à Dubaï.

L'avion devrait arriver "peut-être demain" (mardi), a précisé Mme Byrs. Ces premiers repas seront ensuite distribués aux rescapés. Les secours seront acheminés par les routes si elles sont praticables ou bien par les airs. Dimanche, les équipes spécialisées du PAM - dont des logisticiens et experts en téléphonie - sont arrivées à Katmandou pour évaluer les besoins. Un appel de fonds est en train d'être mis en place par l'ONU, tandis que les experts en imagerie satellite du PAM évaluent le nombre de personnes affectées par le séisme, a indiqué Mme Byrs.

Selon la porte-parole, la région affectée par le tremblement de terre est "une zone agricole qui abrite habituellement 2 à 3 millions de personnes". "Les récoltes venaient d'être faites", a-t-elle relevé. Le PAM est présent depuis 1964 au Népal. L'organisation avait prévu d'aider cette année quelque 500.000 personnes qui souffraient d'insécurité alimentaire dans le pays.

En savoir plus sur:

Nos partenaires