Népal: L'acheminement de l'aide ralenti par les douanes (ONU)

01/07/15 à 15:50 - Mise à jour à 15:49

Source: Belga

Les exigences bureaucratiques des douanes du Népal ralentissent l'envoi de l'aide dans les zones dévastées par le séisme alors que la mousson risque de compliquer encore plus cet acheminement, a déclaré mercredi un haut responsable de l'ONU.

Népal: L'acheminement de l'aide ralenti par les douanes (ONU)

© Belga

Le petit pays himalayen a besoin de 6,7 milliards de dollars pour se remettre de cette catastrophe qui a tué plus de 8.800 personnes, détruit un demi-million de maisons et laissé des milliers de personnes sans-abri. Le gouvernement a été très critiqué pour avoir retenu l'aide étrangère arrivant à l'aéroport après le séisme de magnitude 7,8 du 25 avril, en dépit d'un accord signé en 2007 avec l'ONU garantissant un passage en douane rapide pour l'aide humanitaire en cas de catastrophe naturelle.

"Il y a réellement urgence (..) On ne peut se permettre des retards administratifs, bureaucratiques", a déclaré John Ging, le directeur des opérations au bureau de l'ONU pour la coordination des Affaires humanitaires. "La mousson va accentuer cet état de fait dans tous ces aspects. Chaque seconde compte, nous devons nous mobiliser aussi vite que possible", a ajouté le responsable de l'ONU lors d'un entretien à Katmandou. Selon l'ONU, environ 2,8 millions de personnes ont besoin d'une aide humanitaire, notamment de nourriture, de soins et d'installations sanitaires. Outre l'aide humanitaire, le Népal a besoin d'assistance pour la reconstruction des maisons, écoles et hôpitaux. Le gouvernement veut centraliser les fonds dans un nouvel organisme public, mais certains donateurs s'inquiètent de voir la bureaucratie et le manque d'organisation nuire aux efforts de reconstruction. Les donateurs internationaux ont promis la semaine passée 4,4 milliards de dollars pour la reconstruction.

En savoir plus sur:

Nos partenaires