Népal: 8 millions de personnes touchées, et plus de 4300 morts

28/04/15 à 07:49 - Mise à jour à 07:49

Source: Belga

Huit millions de personnes sont touchées par le séisme dévastateur qui a tué au moins 4.310 personnes au Népal, pays de près de 28 millions d'habitants, a annoncé mardi l'ONU.

Népal: 8 millions de personnes touchées, et plus de 4300 morts

© EPA

Plus de 1,4 million de personnes ont besoin de nourriture, la population manquant également d'eau et d'abri, précise l'organisation dans un rapport.

Deuil national

Le gouvernement népalais a décrété mardi trois jours de deuil national après ce séisme qui a frappé le pays samedi.

Le bilan officiel atteint désormais 4.347 victimes, mais les volontaires continuent leurs actions de recherche.

Le pays s'apprête à traverser "une période extrêmement difficile", selon le gouvernement. "Nous n'étions pas préparés à un désastre de cette ampleur", a admis le ministre de l'Intérieur, Bam Dev Gautman. "Nous n'avons pas suffisamment de ressources."

Les organisations humanitaires se préparent à une opération "massive"

Les organisations humanitaires se préparaient lundi à une opération "massive" pour répondre aux besoins des personnes affectées par le séisme au Népal, alors qu'un premier avion de l'ONU chargé d'aide alimentaire doit arriver mardi.

"Cela va être une opération importante, massive", a déclaré une porte-parole du Programme alimentaire mondial (PAM), Elisabeth Byrs, à Genève. "On mobilise tous nos stocks de nourriture dans la région", a-t-elle ajouté.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), à Katmandou, "les hôpitaux sont submergés" et les docteurs doivent traiter les patients "dans les rues".

Les Népalais ont surtout besoin d'abris, de fournitures médicales et de vivres, selon Mme Byrs.

Un premier avion chargé de rations alimentaires, de la nourriture qui n'a pas besoin d'être cuisinée, devrait arriver "peut-être demain" (mardi), a-t-elle précisé. Ces premiers repas seront ensuite distribués aux rescapés. Les secours seront acheminés par les routes si elles sont praticables ou bien par les airs.

Dimanche, les équipes spécialisées du PAM -dont des logisticiens et experts en téléphonie- sont arrivées à Katmandou pour évaluer les besoins.

Un appel de fonds est en train d'être mis en place par l'ONU, tandis que les experts en imagerie satellite du PAM évaluent le nombre de personnes affectées par le séisme, a indiqué Mme Byrs.

En attendant, l'OMS a distribué des fournitures médicales pour couvrir les besoins de plus quelque 80.000 personnes pendant trois mois. D'autres kits médicaux sont en train d'être acheminés.

De son côté, le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) envoie pour l'instant 19.000 bâches en plastique et 8.000 lampes solaires.

Selon un bilan provisoire, plus de 4.000 personnes ont été tuées dans ce tremblement de terre, le plus meurtrier au Népal en 80 ans.

La région affectée par le tremblement de terre est "une zone agricole" qui abrite habituellement 2 à 3 millions de personnes". "Les récoltes venaient d'être faites", a relevé la porte-parole du PAM.

Le PAM est présent depuis 1964 au Népal. L'organisation avait prévu d'aider cette année quelque 500.000 personnes qui souffrent d'insécurité alimentaire dans le pays. Le PAM et l'OMS ont indiqué ne pas avoir été pris au dépourvu puisque leurs experts travaillaient déjà, avant le séisme, avec le gouvernement népalais pour faire face à une telle catastrophe, étant donné que le Népal est situé dans une région de risque sismique élevé.

Pour sa part, la Fédération internationale de la Croix-rouge (FICR) a lancé lundi un appel de 33,4 millions de francs suisses (32 millions d'euros) pour répondre aux besoins d'environ 75.000 personnes pendant 18 mois.

Selon la Fédération, entre 4,6 et 6,6 millions de personnes vivant dans un rayon de 100 km autour de l'épicentre du séisme ont été affectées.

Nos partenaires