Nelson Mandela va bien

25/02/12 à 11:27 - Mise à jour à 11:27

Source: Le Vif

L'ancien président sud-africain, âgé de 93 ans, a été admis à l'hôpital pour des douleurs abdominales. L'ancien dirigeant sud-africain, Nelson Mandela, âgé de 93 ans, a été hospitalisé samedi pour des douleurs abdominales, a déclaré la présidence.

Nelson Mandela va bien

© AFP

Sa santé a focalisé tous les regards en Afrique du Sud. Le président sud-africain Nelson Mandela, hospitalisé samedi pour des douleurs abdominales, a subi une coelioscopie et "va bien", a indiqué dimanche la ministre de la défense Lindiwe Sisulu. "C'est une laparoscopie (ou coelioscopie, ndlr) de diagnostic. Ca veut dire que vous vous penchez sur cette partie ou cette zone particulière pour diagnostiquer quel est le problème", a décrit la ministre lors d'une conférence de presse au Cap. Généralement pratiquée sous anesthésie générale, la coelioscopie permet de voir directement l'état des organes abdominaux au moyen d'un endoscope introduit par une incision pratiquée sur la paroi abdominale.

"La seule façon que nous avions d'aller au fond des choses a été de l'emmener à l'hôpital pour qu'il passe un certain nombre d'examens afin de savoir si ce qui était prescrit, ce que nous lui donnions, marchait, et si nous ne pouvions pas faire mieux", a-t-elle noté. "Il n'a jamais rien eu de grave."

Nelson Mandela sortira de l'hôpital dimanche ou lundi
"Madiba va bien, et est pleinement conscient. (...) Nous sommes heureux qu'il ne soit pas en danger et remercions les médecins pour leur dur travail et leur professionnalisme. Il reçoit de bons soins médicaux et devrait sortir de l'hôpital demain (dimanche) ou lundi", a-t-il déclaré dans un communiqué, appelant M. Mandela par son nom de clan qu'utilisent affectueusement de nombreux Sud-Africains.

"Les médecins sont satisfaits de son état, qui, disent-ils, est conforme à son âge. Il était en bonne santé avant son admission à l'hôpital mais les médecins ont senti que sa plainte nécessitait un examen plus complet. Il a subi une procédure de diagnostic dans le cadre de sa prise en charge médicale", a précisé M. Zuma.

La présidence a souligné que l'hospitalisation de l'icône de la lutte anti-apartheid était "prévue". Elle avait annoncé samedi matin l'hospitalisation de Nelson Mandela pour des douleurs abdominales.

La santé fragile du premier président de l'après-apartheid, affectueusement surnommé Madiba, avait déjà provoqué l'inquiétude en Afrique du Sud après son hospitalisation l'an dernier pour une infection respiratoire aiguë. "Nous lui souhaitons une récupération rapide et nous l'assurons de l'amour et des voeux de tous les Sud-Africains et des gens à travers le monde", dit le communiqué de la présidence, demandant que "tous respectent l'intimité de Madiba et de sa famille pendant cette période".
M. Mandela est apparu pour la dernière fois en public à la finale de la coupe du monde de football, organisée par l'Afrique du Sud, en juillet 2010. Séjournant d'habitude dans son village de la province d'Eastern Cape, il avait regagné son domicile de Johannesburg le mois dernier. Prix Nobel de la paix en 1993, il a été élu en 1994 premier président noir d'Afrique du Sud lors du premier scrutin ouvert à tous les habitants du pays et s'est retiré en 1999 après un mandat unique.

LeVif.be avec L'Express

En savoir plus sur:

Nos partenaires