Naufrage en Corée du Sud : nouveau bilan de trois morts et près de 300 disparus

16/04/14 à 14:01 - Mise à jour à 14:01

Source: Le Vif

Navires, hélicoptères et plongeurs d'élite s'activaient mercredi près de la côte méridionale de Corée du Sud pour retrouver quelque 300 personnes qui manquent à l'appel après le naufrage d'un ferry transportant principalement des lycéens. L'accident a d'ores et déjà fait trois morts, dont un lycéen et une femme membre de l'équipage, ont indiqué les autorités, qui évoquaient précédemment un bilan de deux décès.

Naufrage en Corée du Sud : nouveau bilan de trois morts et près de 300 disparus

© Image Globe

Le vice-ministre de la Sécurité et des services publics, Lee Gyeong-Og, a indiqué que 164 personnes avaient été récupérées mais que 292 manquaient encore à l'appel. "Je crains qu'il y ait peu de chance de survie pour ceux qui étaient piégés à l'intérieur", a prévenu un responsable des secours.

Le bateau avait à son bord 477 personnes: 448 passagers, dont 324 lycéens et 14 professeurs accompagnateurs, et 29 membres d'équipage. Les lycéens, provenant d'une école au sud de Séoul, se rendaient en voyage scolaire sur l'île de Jeju, un des hauts lieux touristiques de Corée du Sud.

Sur des images vidéo, des passagers terrifiés, en gilet de sauvetage, grimpent dans des canots ou se jettent à l'eau, où des sauveteurs, y compris l'équipage de ce qui semble être un bateau de pêche, les récupèrent tant bien que mal. La température de l'eau était de 12 degrés.

Plusieurs rescapés ont indiqué avoir reçu l'ordre de ne pas bouger de leur siège. "L'équipage nous a demandé de ne pas bouger et de rester assis", a raconté un homme à la télévision coréenne. "Et puis le bateau a commencé à pencher sur un côté et c'est devenu très difficile de sortir".

L'accident s'est produit à quelque 20 km de l'île de Byungpoong et les conditions météo étaient "bonnes", avec un vent et une houle faibles, selon les garde-côtes. Des scènes de chaos se sont déroulées dans l'amphithéâtre du lycée d'Ansan, où les parents des élèves avaient été réunis.

Les secours comprennent une dizaine d'hélicoptères, 34 navires, marchands, militaires et des garde-côtes, et 178 plongeurs qui fouillent le navire. Trois grues géantes flottantes ont été déployées et elles commenceront dès jeudi à redresser l'épave. Un bâtiment de la Marine américaine, qui se trouvait à proximité, s'est aussi rendu sur place pour aider.

En savoir plus sur:

Nos partenaires