MSF plaide pour une aide alimentaire adaptée aux enfants

15/10/10 à 15:21 - Mise à jour à 15:21

Source: Le Vif

A l'occasion de la journée mondiale de l'alimentation, ce samedi 16 octobre, Médecin Sans Frontières (MSF) lance l'action internationale "Starved For Attention" et demande à l'Union européenne de cesser de distribuer une nourriture inadaptée aux enfants malnutris et de modifier sa politique d'aide alimentaire.

MSF plaide pour une aide alimentaire adaptée aux enfants

© Jessica Dimmock

La malnutrition serait la cause, directe ou indirecte, de 30 % des 8 millions de décès d'enfants de moins de 5 ans chaque année. L'aide apportée à ces enfants est bien souvent inadaptée et ne contient pas les nutriments essentiels à leur bon développement. Sans ces nutriments, le risque de mourir d'une maladie banale augmente.

"C'est entre 0 et 2 ans que c'est le plus crucial", explique Stéphane Doyon, expert nutritionnel à la Campagne d'accès aux médicaments essentiels (MSF). "Il est nécessaire d'adapter l'aide aux besoins nutritionnels de ces enfants."

La nourriture qui est généralement utilisée pour aider les pays en voie de développement, une farine enrichie à base de soja et de maïs, ne contient ni protéine ni vitamines. "C'est un régime végétarien qu'on leur donne. Or tous les pédiatres s'accordent à dire que les enfants ont un grand besoin de protéines pour leur développement", explique Stéphane Doyon.

"Au niveau international, il existe un réel consensus sur la composition nutritionnelle de la nourriture la plus appropriée pour les enfants malnutris. Mais les pays donateurs continuent de distribuer un produit inapproprié qui ne réduit pas le risque de décès lié à la malnutrition", ajoute-t-il.

"Au niveau des coûts, évidemment une nourriture adaptée est plus chère. Mais il faut voir les choses d'un point de vue général. Il vaut mieux guérir ces enfants définitivement plutôt que dépenser de l'argent pour leur donner quelque chose qui ne les aide pas. Nous savons également qu'il est possible de réduire les coûts en produisant la nourriture directement sur place. On évite ainsi des coûts de transport très élevés", explique-t-il.

Médecins Sans Frontières a installé ce lundi un écran géant au centre du rond-point Schuman à Bruxelles. Sur l'écran, un compteur qui dénombre les nouveaux cas d'enfants malnutris dans le monde en une semaine. Une pétition a également été lancée. Elle sera clôturée au printemps 2011 et remise aux chefs d'Etats lors du G8.

M.G.

Nos partenaires