Moscou encore dans la rue contre Poutine

24/12/11 à 12:16 - Mise à jour à 12:16

Source: Le Vif

L'opposition russe manifeste ce samedi encore pour protester contre l'élection du 4 décembre et la victoire du parti de Vladimir Poutine. Près de 15 000 manifestants sont rassemblés pour faire entendre leur voix.

Moscou encore dans la rue contre Poutine

© Reuters

Ils ne veulent pas capituler. Près de 15 000 personnes se sont rassemblées samedi au centre de Moscou à 10h00 ce samedi, heure officielle du début d'une manifestation de l'opposition russe, compte la police. Les manifestants brandissent des pancartes dénonçant les fraudes au cours des législatives remportées par le parti au pouvoir le 4 décembre - un scrutin qui a déclenché un mouvement de contestation sans précédent en Russie depuis l'arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine en 2000.

Les organisateurs de la manifestation de samedi -partis politiques de tous bords, associations, ONG et célébrités- espèrent pour leur part faire au moins aussi bien que le 10 décembre, lorsqu'ils avaient réuni entre 50 000 et 80 000 personnes. Plus de 50 000 personnes ont indiqué sur Facebook vouloir participer au rassemblement sur la Perspective Sakharov, du nom d'un célèbre physicien et dissident soviétique.

Une dizaine de villes concernées

Les opposants ont d'ailleurs reçu le soutien du Conseil consultatif pour les droits de l'Homme auprès du Kremlin, qui a vivement critiqué samedi les fraudes lors des élections et réclamé un scrutin anticipé. Le Conseil a indiqué dans un communiqué "juger nécessaire d'adopter une nouvelle législation électorale dans le but d'organiser sur cette base des élections législatives anticipées". Selon cette instance qui n'a qu'un pouvoir de recommandation, "les nombreuses informations faisant état de bourrages d'urnes, de falsifications des procès-verbaux de résultat (...) ont conduit à une méfiance massive des citoyens concernant les résultats".

Des rassemblements moins importants sont prévus dans des dizaines de villes de Russie. Le premier a eu lieu à Vladivostok, sur les rives de l'océan Pacifique, réunissant une centaine de personnes.

Réformes à venir ?

Vladimir Poutine, qui a rejeté les accusations de fraudes aux législatives, s'est moqué des manifestants lors d'une émission télévisée la semaine dernière et les a accusés d'être à la solde de l'Occident. Mais face au mécontentement, les dirigeants russes ont annoncé certaines réformes du système politique russe, visant notamment à faciliter l'enregistrement de partis politiques.
Le régime russe n'a fait aucun commentaire sur le rassemblement de samedi, qui sera encadré par des centaines de policiers et de forces anti-émeutes.

LeVif.be avec L'express.fr

Nos partenaires