Moscou accuse la Turquie d'armer l'EI par l'intermédiaire d'ONG

01/04/16 à 21:33 - Mise à jour à 21:33

Source: Belga

La Russie accuse la Turquie d'armer le groupe djihadiste Etat islamique (EI) en Syrie à travers des ONG turques qui passeraient de l'équipement en contrebande, dans une lettre au Conseil de sécurité publiée vendredi.

Moscou accuse la Turquie d'armer l'EI par l'intermédiaire d'ONG

© Reuters

"Le principal fournisseur d'armes et d'équipements militaires à l'EI est la Turquie, qui le fait par l'intermédiaire d'organisations non gouvernementales", a écrit l'ambassadeur de la Russie auprès des Nations unies, Vitali Tchourkine, dans un courrier daté du 18 mars. La fondation Besar, la fondation Iyilikder et la Fondation pour les libertés et les droits de l'homme ont envoyé des convois d'"approvisionnements divers" à des groupes armés djihadistes, dont l'EI, selon M. Tchourkine. Ces trois organisations sont le front du renseignement turc en Syrie, assure l'ambassadeur russe.

La Russie accuse régulièrement la Turquie de soutenir des groupes islamistes en Syrie opposés au président syrien Bachar al-Assad, grand allié de Moscou dans ce conflit. Les attaques de Moscou contre Ankara se sont multipliées depuis que la Turquie a abattu un avion militaire russe en novembre. M. Tchourkine cite aussi deux sociétés --Tevhid Bilisim Merkezi et Trend Limited Sirketi, basées à Sanliurfa-- qui auraient fourni des produits chimiques ou des détonateurs à des combattants en Syrie. En février, la Russie avait échoué à convaincre le Conseil de sécurité d'adopter une résolution appelant la Turquie à cesser ses bombardements en Syrie.

Nos partenaires